Greenpeace prend le Berlaymont à témoin de la destruction engendrée par la pêche au chalut de fond

Actualité - 22 mai, 2006
Après une tournée dans différentes villles européennes, Greenpeace a installé le 15 mai dernier, un filet de chalutier de fond, au rond-point Schuman.

Greenpeace a installé un filet de chalutier de fond, au rond-point Schuman.

Ce filet dépassait en longueur le Berlaymont et permettait de se faire une idée concrète de la destruction provoquée. Il s'agissait d'un filet utilisé en haute mer par des chalutiers de fond. Ces filets (certains sont parfois plus grands encore) sont traînés sur les fonds marins sur des distances avoisinant les 1.500  km², détruisant au passage des écosystèmes comptant parmi les plus divers, anciens et fragiles de la planète.

La date du 15 mai n'était pas choisie au hasard puisqu'elle correspondait à une réunion du Groupe de Travail du Conseil de l'nion européenne sur le droit de la mer (COMAR). Greenpeace en a profité pour demander à tous les États Membres et à la Commission européenne de soutenir une Résolution des Nations Unies établissant un moratoire sur le chalutage de fond en haute mer.

Thèmes