Shell abandonne ses projets en Arctique pour 2013 !

1 commentaire
Actualité - 28 février, 2013
Shell a rangé au frigo ses projets de forage pétrolier dans la région du pôle Nord pour cette année. Cette décision intervient à la suite d’une série de revers que la compagnie a essuyés en 2012. Pour Greenpeace, cette décision signifie que Shell, tout comme les autres compagnies pétrolières, ne sont pas armées pour travailler dans des conditions extrêmes comme celles autour du pôle Nord.

Shell a investi 4,5 milliards de dollars dans ce projet et, après à peine un an de forage, il s’est déjà avéré qu’elle n’est pas à même de satisfaire aux exigences minimales en matière de sécurité. C’est là une bonne raison qui devrait inciter la compagnie et ses investisseurs à tirer les bonnes conclusions à savoir : de nouvelles tentatives de forage en 2014 risquent d’être tout aussi infructueuses.

Protégez l'Arctique

 

Après une série d’accidents et de fiascos qui auraient pu coûter cher à l’environnement, Shell se décide enfin à voir la vérité en face : la compagnie n’est pas prête à aller forer dans cette région au climat extrême, et ne le sera probablement jamais à l’instar de ses consœurs. Le dernier accident en date, la dérive incontrôlée de sa plate-forme Kulluk, est une preuve irréfutable que les forages arctiques sont trop risqués.  Les compagnies pétrolières feraient mieux d’investir dans les alternatives propres et sûres, comme les énergies solaire et éolienne.  

Tout au long de 2012, Greenpeace et d’autres organisations environnementales ont épinglé le géant pétrolier Shell. Grâce à nos actions et au soutien de plus de 2,7 millions de personnes à travers le monde, les activités de Shell en Arctique ont été portées au grand jour. Mais une chose est sûre : nous poursuivrons nos actions jusqu’à obtenir l’annulation définitive des forages en région polaire.

Jean Lycoops dit:

Indéniablement une bonne nouvelle...
Par contre, même si les pétroliers ne sont pas les gens que j'estime le plus, je crois q...

Posté 20 mars, 2013 à 11:09 Signaler un abus Répondre

Lire la suite Read less

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).