Extraordinaire mobilisation autour de Spencer Tunick pour le climat

Actualité - 2 octobre, 2009
Ce samedi 3 octobre, plus de 700 personnes ont participé dans le plus simple appareil à l’installation artistique et militante organisée par Greenpeace et Spencer Tunick à Fuissé, en Bourgogne. Cette action a pour objectif d'alerter l'opinion sur les dangers du réchauffement climatique pour la viticulture.

700 militants posent nus pour alerter l'opinion sur les dangers du réchauffement climatique pour la viticulture.

Sous un soleil magnifique et dans une ambiance excellente, l'artiste américain a mis en place quatre installations : deux avec tous les participants dans deux endroits différents, une uniquement avec les femmes et une autre seulement avec les hommes. Les participants et les équipes de Greenpeace mobilisées pour l'occasion étaient tous très heureux d'œuvrer à cet événement relayé par la plupart des télévisions françaises et de nombreuses agences internationales.

Cette immense sculpture vivante illustre la vulnérabilité de l'homme et de sa culture face aux dérèglements climatiques. Nos vignes, notre gastronomie et notre planète sont mises en danger par les changements climatiques et la passivité de la communauté internationale.

A deux mois du sommet de Copenhague sur les changements climatiques, Greenpeace rappelle l'urgence de trouver une solution et de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. Les politiques doivent réagir, car « la Nature est sur le point de rendre les armes face à la violente domination de l'Homme » résume Spencer Tunick.