Bonne nouvelle depuis les Pays-Bas : la jardinerie Intratuin, leader dans son domaine, exige de ses cultivateurs qu’ils diminuent drastiquement l’emploi de pesticides. Cette jardinerie compte aussi cinq magasins en Belgique.

Deux bonnes nouvelles pour les abeilles

D’ici au plus tard un an, Intratuin mettra un terme à la vente de neuf pesticides qui contribuent à la mortalité des abeilles. Et d’ici six ans, ses plantes ne seront plus traitées avec ces substances toxiques. Pour y parvenir, le centre de jardinage demande à ses cultivateurs de diminuer drastiquement l’emploi de pesticides. Ces démarches font d’Intratuin un vrai précurseur vert ! 

Merci à nos sympathisants

Intratuin a pris sa décision après avoir reçu plus de 90.000 signatures et après avoir pris connaissance d’un rapport plutôt révélateur (en néerlandais uniquement). Les fleurs et les plantes vendues par Intratuin deviendront de ce fait bien moins nocives pour les abeilles et autres insectes. Toutes des petites bêtes dont nous avons grand besoin pour, entre autres, la pollinisation de nos cultures.

Un signal clair

En prenant de telles mesures, Intratuin donne un signal clair à des milliers de clients soucieux de l’environnement et par la même occasion, à l’ensemble du secteur de l’horticulture. Quels centres de jardinage suivront l’exemple d’Intratuin ? Les pesticides chimiques sont superflus, des fermiers et cultivateurs progressistes nous le prouvent au quotidien.

Et le reste ?

Aux côtés de ses sympathisants et de nombreux amateurs d’abeilles, Greenpeace continue à agir pour une agriculture et une horticulture durables, exemptes de substances toxiques. Vergers, champs de fleurs, jardins, champs… Tous ces espaces verts doivent devenir des lieux sûrs pour les abeilles et autres insectes. Cultiver durablement est essentiel non seulement pour les abeilles mais aussi, pour les oiseaux, pour la qualité de l’eau et la biodiversité en général.

Une agriculture durable : c’est possible

Il y a de plus en plus de demandes pour des plantes et des cultures biologiques. Vous trouverez des infos intéressantes sur le site d’écoconso et sur notre site sauvonslesabeilles.be/