Lorsque vous achetez un thriller, vous vous attendez probablement à un livre où le suspense est présent. Logique. Lorsque, de notre côté, nous lisons un rapport d'incidence environnementale pour les projets touchant le ring bruxellois, nous nous attendons à ce que les préoccupations environnementales servent de point de départ aux diverses analyses. Faux !

Le rapport d'incidence environnementale dont question a été rendu public voici deux semaines, via un journaliste attentif. Ce rapport abonde dans le sens du  gouvernement flamand  qui envisage d'élargir le ring autour de Bruxelles. Divers scénarios y sont analysés pour aborder les problèmes de mobilité sur le ring : parmi eux, un scénario de ring élargi et un scénario de ring sans bandes supplémentaires mais avec des mesures alternatives comme la tarification kilométrique, de meilleurs transports en commun et de bonnes infrastructures pour les vélos.

Nous nous sommes, à la demande du journaliste, plongés dans le document : il compare des choses qui ne peuvent l'être et ses conclusions sont bancales. Un point nous a particulièrement frappés :  le principal point de départ des conclusions était systématiquement la nécessité de garantir la fluidité du trafic et non, la volonté de réduire l'impact environnemental. Dans un rapport d'incidence environnementale, un comble !

Ainsi, pour ce qui est des effets sur la santé, le rapport donne le meilleur score au scénario de l'élargissement. Et ce, alors que le scénario « sans bandes supplémentaires » permet d'éviter un nombre important de kilomètres parcourus sur le ring et les routes d'accès, de réduire les émissions de CO2 et de particules fines et d'atténuer la pollution sonore. Bizarre, non ? Ce résultat étonnant est notamment le fruit d'une méthode douteuse que l'on a utilisée spécialement pour ce rapport. Et n'oublions pas, nous l'avons déjà dit : pour comparer les scénarios, le rapport s'est concentré sur la fluidité du trafic et non sur l'impact environnemental. Que de choses étranges dans ce rapport d'incidence environnementale !

Déjà entendu parler d'effet d'appel ?

Oui, des bandes supplémentaires permettraient de soulager quelque peu le trafic dans un premier temps mais le rapport confirme clairement que cette amélioration n'est que temporaire compte tenu du fait que ces bandes supplémentaires vont automatiquement attirer du trafic. Des exemples de l'étranger ont montré qu'après quelques années, ces bandes sont à leur tour saturées. C'est le fameux effet d'appel.

Le scénario alternatif offre une solution beaucoup plus structurelle. C'est ce qui ressort notamment des chiffres. Mais les auteurs ont déjà trouvé la « solution » : pourquoi ne pas intégrer d'office les mesures alternatives, comme la tarification kilométrique ou l'amélioration des transports en commun à tous les autres scénarios (dont celui de l'élargissement !) ? Soyons clairs : bon nombre de ces avantages seraient fortement atténués si en élargissait dans le même temps le ring. Un exemple : le scénario de l'élargissement entraîne une diminution de l'utilisation des transports en commun. Investir en parallèle dans des mesures alternatives et dans l'élargissement est non seulement irréaliste sur le plan financier mais aussi pure folie dans la pratique.

 

S'agit-il d'ignorance ou d'ingérence politique inacceptable lors de la rédaction de ce rapport « indépendant » ? Y aurait-il au sein du gouvernement flamand des politiques qui nient la problématique climatique ?  Parce qu'il faut bien le préciser, on ne trouve pas trace dans ce rapport environnemental de l'impact climatique d'un éventuel élargissement du ring. Or, le trafic est le secteur où les émissions de gaz à effet de serre augmentent le plus, alors que dans la plupart des autres secteurs, elles diminuent ou se stabilisent. Pour répondre à nos objectifs internationaux en matière de climat, les émissions du secteur du transport doivent diminuer. Les politiques flamands semblent ne pas le réaliser...

Pas de doute, ces prochaines semaines, nous suivrons ce dossier à la lettre !

Analyse complète du rapport d'incidence environnementale par Modal Shift (en néerlandais).

Rapport d'incidence environnementale du ring de Bruxelles (en néerlandais).