En plus d’être actif sur le marché de l’électricité depuis octobre 2010, Octa+ est aussi l’un des plus grands distributeurs de pétrole en Belgique. Octa+ ne produit pas son électricité, mais l’achète à un fournisseur néerlandais, ainsi que directement auprès de producteurs d’énergie renouvelable, d’installations de production combinée de chaleur et d’électricité et d’installations d’incinération de déchets, principalement en Belgique.

Production/achats

  • 22% Énergies renouvelables
  • 10% Déchets
  • 45% Gaz naturel
  • 19% Charbon et Pétrole
  • 4% Énergie nucléaire

Octa+ achète son électricité chez un fournisseur néerlandais et a un tas de petites installations, surtout en Belgique. Pour la part d’Anode, nous nous sommes basés sur le mix énergétique des Pays-Bas (2013) tel que calculé par CE Delft (les données de base de l’étude intitulée « achtergrondgegevens stroometikettering 2013 »). Nous observons que le gros de cette énergie est toujours généré au départ de combustibles fossiles et d’énergie nucléaire. En ce qui concerne les achats directs d’Octa+, ceux-ci sont considérés comme « production propre » étant donné qu’ils constituent un soutien direct aux producteurs. La part d’énergies renouvelables a connu une hausse par rapport à notre dernier classement et une nouvelle source d’énergie a fait son apparition, à savoir les déchets. Ceux-ci ont un score neutre, comme le gaz naturel. En privilégiant davantage les achats directs, Octa+ est sur la bonne voie pour monter dans notre classement. Mais à l’heure actuelle, c’est le statu quo pour le fournisseur.