EDF est l’actionnaire majoritaire d’EDF Luminus depuis novembre 2009. Le groupe possède 63 % du capital de SPE Luminus. C’est la raison pour laquelle nous analysons la production et les investissements du groupe EDF dans son ensemble. Mais vu qu’EDF Luminus conserve une certaine indépendance en Belgique (un tiers de ses actions appartient au secteur public), nous avons également analysé séparément les chiffres d’EDF Luminus. Un résultat affiché sur cette fiche. Sur notre infographie, nous tenons uniquement compte du score enregistré par le groupe EDF.

75 % de la production d’EDF Luminus provient de l’énergie nucléaire, ce qui fait d’EDF Luminus le champion européen incontestable dans cette catégorie ! Les investissements prévus par le groupe pour les années prochaines ne changeront rien à la situation. À long terme, la production du groupe consisterait pour plus de 70 % en énergie nucléaire. Les chiffres spécifiques pour EDF Luminus sont différents (voir plus loin).

Généralités

Production/achats du groupe EDF

  • 9% Énergies renouvelables
  • 0% Déchets
  • 5% Gaz naturel
  • 9% Charbon et Pétrole
  • 77% Énergie nucléaire

EDF Luminus est le champion historique du nucléaire. La part d’énergie nucléaire dans sa production est malheureusement restée la même depuis notre dernier classement. Nous remarquons en outre que le charbon et le pétrole font maintenant partie de son mix énergétique, ce qui a un impact négatif sur le score du groupe. La part de gaz naturel a sensiblement diminué, de 15 % en 2010 à 5 % en 2013. Une baisse due au prix relativement élevé du gaz par rapport au prix du charbon. La part d’énergies renouvelables consiste surtout en énergie hydraulique et éolienne sur terre (principalement en France, en Italie et en Grèce) et en moindre mesure en énergie solaire.

Production d’EDF Luminus Belgique

Nous constatons également une évolution au niveau du gaz naturel chez EDF Luminus en Belgique. Ceux-ci mentionnent, dans leur rapport de développement durable 2013, l’abandon progressif de plusieurs centrales au gaz à l’avenir. Or, cela constitue aujourd’hui une grande part de leur production (48%) en Belgique. Comme chez son actionnaire principal, la part d’énergie nucléaire garde aussi une grande importance dans la production d’EDF Luminus (45%), ce qui correspond à la part de l’entreprise dans les centrales nucléaires belges. L’énergie éolienne (4%) et l’hydraulique (3%) sont pour leur part en croissance.

Investissements du groupe EDF

  • 14% Énergies renouvelables
  • 0% Déchets
  • 23% Gaz naturel
  • 0% Charbon et Pétrole
  • 63% Énergie nucléaire

EDF Luminus évolue sur la voie d’une entreprise productrice d’énergie nucléaire, de gaz naturel et d’énergie verte. L’énergie nucléaire continue à occuper une place très importante dans les investissements d’EDF Luminus. Le fournisseur a prévu la construction de réacteurs sur deux sites nucléaires en Grande-Bretagne : Sizewell C et Hinkley Point C1-2. La part d’énergies renouvelables, principalement issue de projets éoliens offshore, a connu une légère hausse depuis notre dernier classement (de 12 % à 14 %). Il s’agit surtout de projets éoliens à la côte française et britannique. Le plus grand projet est un projet d’EDF Luminus en collaboration avec Eneco Energy, à savoir le parc d’éoliennes Navitus Bay (785 MW).

Investissements d’EDF Luminus Belgique

En Belgique, EDF Luminus se concentre principalement sur l’éolien terrestre. A court terme (depuis décembre 2013), une capacité de 270 MW est en phase de construction ou de planification. Tandis qu’à long terme, EDF Luminus envisage l’extension de son parc éolien actuel. Enfin, l’entreprise renouvelle également ses centrales hydrauliques et table sur l’activité d’une nouvelle centrale au gaz (920 MW), qui ne sera toutefois opérationnelle qu’à long terme.