Un zeppelin pour dénoncer l'insécurité nucléaire

Le froid n'a pas freiné les militants de Greenpeace. Aujourd'hui, ils se sont rendus aux abords de la centrale nucléaire de Doel (Anvers) pour y suivre la progression d'un zeppelin, gonflé à l'air chaud. Le zeppelin tractait une banderole affirmant que « le nucléaire n'est jamais sûr ».

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).

Les dernières mises à jour

Afficher la liste  

Aucun résultat trouvé.