Achat groupé pour une énergie verte

Communiqué de presse - 25 septembre, 2012
Bruxelles, le 18 septembre 2012 : La Ligue des familles et Greenpeace lancent l’achat groupé « Switch-to-Green.be » qui permet de réduire sa facture et d’agir pour une énergie plus verte, en quelques clics seulement. Le lancement du site « Switch-to-Green.be » coïncide avec la mise à jour du classement des fournisseurs d’énergie verte de Greenpeace.


La Ligue des familles et Greenpeace partagent la vision de ce que devrait être notre approvisionnement énergétique :
une électricité accessible à tous et produite de manière durable. Le manque de concurrence qui caractérise le marché belge de l’énergie explique la cherté des prix de l'énergie et la lenteur de la transition vers une production d’énergie plus verte. Organiser un achat groupé vert permet de stimuler la concurrence au bénéfice des fournisseurs les plus écologiques. La Ligue des familles et Greenpeace, les initiateurs de l'achat groupé "Switch-to-Green.be"
n'ont aucun intérêt financier dans l'opération et ne touchent aucune commission lors des transactions.

 

Fonctionnement de l’achat groupé Switch-to-Green ?


Quatre étapes suffisent à faire le pas vers une énergie moins chère et plus verte :

1. 19 septembre-19 novembre 2012 : inscription en ligne sur « Switch-to-green.be ». L’inscription est sans engagement. La participation à plusieurs achats groupés est possible;

2. Mi-novembre : mise en concurrence des fournisseurs d’énergie – via le partenaire technique de l’achat groupé Wikipower. Seuls les fournisseurs ayant obtenu le score minimum de 12/20 dans le nouveau classement de l’électricité verte de Greenpeace peuvent entrer en lice;

3. Fin novembre : transmission de l’offre aux consommateurs;

4. Décembre : switch ou transfert vers le fournisseur ayant remporté l'achat groupé. Les modalités de ce transfert sont assurées par le fournisseur sélectionné.



A combien pourront s’élever les économies pour les consommateurs ?


De précédentes initiatives ont démontré que le montant annuel à économiser avoisine en moyenne les 260 €. Dans  certains cas, l'économie annuelle peut atteindre 670 €.

 

L’achat groupé gage d'une énergie durable ?


Le lancement de "Switch-to-Green.be" coïncide avec la mise à jour du classement des fournisseurs d'électricité de Greenpeace. Seuls les fournisseurs ayant obtenu la note de 12/20 pourront être mis en concurrence. Fraîchement adapté, ce classement analyse la production actuelle (2010) et la politique d’investissement des différents fournisseurs
actifs dans les trois régions du pays.

Une énergie moins chère et plus verte : www.switch-to-green.be

 

Evolution du classement des fournisseurs par Greenpeace


Existant depuis 2003, le classement de Greenpeace  permet de visualiser l'évolution du marché de l'électricité d'un point de vue environnemental via une analyse approfondie de la durabilité des fournisseurs actifs dans les trois régions du pays (production et investissements).
Les principales évolutions sont :

- La libéralisation s'est poursuivie avec l'arrivée de 3 nouveaux fournisseurs. Certains, comme Eneco, offrent une belle alternative en termes de durabilité. Electrabel et EDF Luminus continuent malgré tout de se tailler la part de lion en termes de fourniture;

- Évolution lente vers plus de durabilité des grandes entreprises actives sur le marché belge : GDF (via Electrabel);

EDF (via EDF luminus ; Eni (via Nuon) et RWE (via Essent). Toutefois, leurs investissements dans les énergies renouvelables varient fortement selon leur pays d'origine. Les entreprises fort présentes en Allemagne comme RWE investissent davantage dans le renouvelable (38% des investissements prévus) que les françaises GDF et EDF
(respectivement 15% et 12% des investissements prévus);

- Politique plus durable des fournisseurs de taille moyenne qui achètent majoritairement leur électricité à des petits producteurs renouvelables (Lampiris, Belpower) ou qui produisent eux-mêmes une électricité majoritairement renouvelable (Eneco). Les records de durabilité sont toujours le fait des petits acteurs (Energie 2030 en Wallonie).