La nouvelle Golf de VW mine le climat

Poster un commentaire
Communiqué de presse - 5 septembre, 2012
Action Greenpeace à Berlin Berlin, le 4 septembre 2012 – A l'occasion de la présentation de la nouvelle Volkswagen Golf 7 à Berlin, des militants de Greenpeace ont mené une action pour dénoncer le manque d'ambitions du fabricant allemand lorsqu'il s'agit de préserver le climat.

Tant pour le consommateur que pour le climat, la nouvelle Golf ne répond pas aux attentes. « En tant que plus gros fabricant au monde de voitures, VW aurait pu, avec la Golf, montrer l'exemple pour ce qui est de l'utilisation des technologies les plus respectueuses en matière d'efficacité de carburant. Son manque d'ambition à ce niveau est très décevant pour une compagnie qui veut se démarquer en vantant son savoir technologique et son 'intérêt' porté à l'environnement », déclare Brecht Van der Meulen de la campagne Climat de Greenpeace.

Une cinquantaine de militants étaient présents pour mettre en avant ce qu'il en est réellement des promesses « vertes » de VW. « Les nouvelles Golf qui seront prochainement sur le marché émettront quelque 150 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère, soit l'équivalent des émissions annuelles de la Belgique », a ajouté Van der Meulen. « VW aurait pu réduire ces émissions d'un tiers, si elle avait intégré à ses nouveaux modèles les meilleures technologies disponibles en matière d'efficacité du carburant. Au lieu de cela, VW élude ses responsabilités. » (1)

Ce n'est pas la première fois que VW évite d'incorporer de façon standard les technologies les plus efficaces à ses nouveaux modèles. VW vend ses modèles les plus sobres à un prix surfait, alors que les modèles de base qui se vendent le mieux ne sont pas équipés des technologies les plus efficaces. Même le modèle le plus sobre de la gamme des Golf 7 consomme à peine 0,4 litre en moins que la version essence la plus efficace de la Golf 6.

Alors que la banquise fond de manière dramatique, les fabricants de voitures doivent réagir en mettant leur savoir-faire technologique à la disposition du grand public et en soutenant des objectifs climatiques ambitieux. L'année dernière, Greenpeace s'est entretenue avec VW à propos de l'efficacité de ses modèles. Mais le constructeur a coupé court au dialogue. Greenpeace demande à VW de fixer des objectifs environnementaux ambitieux et concrets dans son Group Strategy 2018



Pour plus d'information

Sur le terrain :
Michelle Bayona, press officer Greenpeace Allemagne
+49 17 18 780 830
(contact pour des interviews en français, anglais et allemand) ou
Cedric Gervet, communications officer Greenpeace France
+33 6 13 07 04 29

Les photos de l'action sont disponibles via Greenpeace Allemagne
+49 174-6446311 
+49 1718780830

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit(e).