Les fermiers européens de moins en moins tentés par les OGM

Publication - 22 février, 2011
L' ISAAA (service international des applications agricoles du génie génétique) publiera aujourd'hui ses chiffres. Cette publication annuelle – financée par l'industrie des biotechnologies permet d'apprécier la surface cultivée des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Greenpeace s'attend à ce que ces chiffres attestent d'une diminution récurrente des zones de culture OGM en Europe. Suite au rejet des consommateurs, de plus en plus de fermiers européens cessent de produire des OGM. Pour Greenpeace, il est évident que face aux risques liés à l'environnement, les OGM n'ont pas encore apporté la preuve de leur plusvalue.

Briefing ISAAA_FR