Solutions

Il est urgent de mettre en place une politique de déboisement zéro. 80% des forêts anciennes de la terre ont déjà disparu. Or, ce sont ces forêts-là qui constituent les véritables joyaux de notre planète. Elles abritent la plus importante partie de la biodiversité sur terre.

Protéger les forêts tropicales

Il est absolument essentiel de préserver les forêts les plus précieuses situées en Amazonie, dans le bassin du Congo et en Asie du Sud-Est. Nous devons nous défaire de cette logique de destruction pour adopter une logique de protection des forêts. En d’autres termes, il faut mettre un frein au commerce du bois et empêcher que d’autres précieux espaces forestiers soient sacrifiés au profit de terres cultivables.

Réglementer le marché du bois

En 1992, le Sommet de la Terre à Rio a défini le bois « durable ». Il est socialement bénéfique, écologiquement adapté et économiquement viable. C'est ce bois-là qu'il faut promouvoir. Pour participer à cet assainissement du marché du bois, il faut valoriser le bois produit localement et de manière responsable. Les entreprises, les États et les consommateurs doivent respecter ces principes lors de leurs achats.

Au niveau international, seul le label FSC (Forest Stewardship Council ou Conseil de bonne gestion forestière - www.fsc.be), donne des garanties suffisantes. Ce label international doit garantir la préservation des ressources naturelles et les droits des peuples indigènes et des salariés de l'industrie du bois. Cette certification FSC n’est pas sans failles. En tant que membre de FSC, Greenpeace pointe activement du doigt les faiblesses du système, de sorte que le label puisse améliorer son fonctionnement et préserver son intégrité.

Soutenir les pays forestiers

Les pays industrialisés doivent financer un fonds international de lutte contre la déforestation. Ce fonds offrirait aux pays forestiers des incitations financières pour qu'ils préservent leurs forêts. Ces pays doivent également être soutenus dans le domaine de la gouvernance et de l'application des lois. Cela implique un contrôle strict des titres de propriété forestière.

Créer des aires protégées

Lors du Sommet de la Terre, en 1992, les gouvernements de 187 pays ont adopté la « Convention sur la diversité biologique » (plus d'info sur www.cbd.int). L'objectif était de préserver la biodiversité animale et végétale, notamment par la création d'aires protégées. Malheureusement, cette Convention est restée lettre morte. Il faut la mettre en œuvre pour que la biodiversité, notamment en milieu forestier, soit enfin préservée.

Les dernières mises à jour

 

Une belle avancée dans notre campagne pour la forêt amazonienne !

Blog par Julie Rentmeesters | 6 août, 2012

Vous vous en souvenez peut-être, lors de notre récente campagne pour l'Amazonie, nous avons dénoncé les diverses menaces pesant sur cette magnifique forêt. Parmi celles-ci, la fonte brute. En anglais, on parle de « pig...

Herakles Farms : ou comment une entreprise agro-industrielle sème la colère en Afrique

Blog par Filip Verbelen | 11 juillet, 2012

L’huile de palme est l’huile comestible la moins chère du monde. On la retrouve aussi dans de nombreux produits cosmétiques et détergents, ainsi que dans les agrocarburants. La demande mondiale d’huile de palme est en plein boum et...

Les Congolais se mobilisent pour leur forêt !

Blog par Augustine Kasambule | 11 juin, 2012

Le bassin du Congo abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde. Cette forêt est l’objet de toutes les convoitises et c’est particulièrement vrai dans mon pays, le Congo. Ces dernières semaines ont été marquées par une...

Déforestation en Indonésie : un géant de l'huile de palme fait un pas de... géant !

Blog par An Lambrechts | 8 juin, 2012

Vous n'avez certainement pas oublié notre campagne KitKat ! C'était en 2010. A l'époque, il n'avait pas fallu longtemps pour que Nestlé change son fusil d'épaule et se mette à l'ouvrage pour rendre sa chaîne de production...

Belgique : en action pour l'Amazonie !

Blog par Julie Rentmeesters | 7 juin, 2012

C'est sous une trombe de pluie et en un temps record que des militants ont grimpé sur le toit de l'entreprise Van Aerde. D'autres militants de la « Forest Crime Unit », l'unité spécialisée dans la détection des délits forestiers, ont...

Viande brésilienne et déforestation : un importateur belge sur la sellette

Actualité | 6 juin, 2012 à 10:21 2 commentaires

Visite surprise ce matin de quelques activistes de Greenpeace auprès de l’importateur de viande congelée brésilienne Van Aerde (Anvers). Leur mission était de lui demander des comptes quant à la provenance exacte de la viande importée.

To Veto or not to veto : c'était la question posée à Dilma Rousseff !

Blog par Julie Rentmeesters | 5 juin, 2012

Opposer son veto ou pas au nouveau Code forestier brésilien, voilà la question que se posait Dilma Rousseff, la présidente du Brésil depuis des semaines. Il lui fallait choisir aussi entre favoriser le lobby industriel ou respecter sa...

Sauvegarde de l'Amazonie : la présidente décide de ne pas décider

Actualité | 30 mai, 2012 à 14:32

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a opposé ce 25 mai un veto partiel au nouveau Code forestier. En refusant d’opposer un veto total aux amendements proposés pour le Code, Dilma Rousseff n’a pas répondu à ce que lui demandaient 80% des...

Fast déforestation en Indonésie : KFC dans le collimateur !

Blog par An Lambrechts | 23 mai, 2012

Asia Pulp & Paper (APP) devra sans doute perdre encore quelques clients renommés avant de mettre un terme à son action destructrice des forêts indonésiennes. C’est pourquoi Greenpeace s’est intéressée à Kentucky Fried Chicken (KFC),...

Congo : populations locales lésées et forêt des bonobos en danger

Actualité | 22 mai, 2012 à 13:28

Une enquête de terrain de Greenpeace démontre, à nouveau, l’impact dévastateur de l’industrie illégale du bois au Congo. L’enquête concerne une partie de la forêt congolaise où l’on trouve beaucoup de bonobos. Mais cet impact dévastateur ne se...

21 - 30 de 218 résultats.

Thèmes