Problèmes

Toutes les deux secondes, une superficie de la taille d'un terrain de football disparaît. Cette déforestation est dramatique, parce qu'elle représente une triple menace pour la biodiversité, les équilibres climatiques mondiaux et les conditions de vie des populations dans les bassins forestiers.

20% des émissions de gaz à effet de serre

La déforestation est une des causes majeures des changements climatiques. Pour deux raisons. D'une part, parce que moins de forêts, c'est moins de CO2 absorbé et piégé par ces écosystèmes, donc plus de CO2 dans l'atmosphère. D'autre part, parce qu'en coupant des arbres, l'industrie forestière libère le CO2 emmagasiné par ces arbres. Au final, jusqu’à 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dues à la déforestation. C'est plus que l'ensemble du secteur des transports !

Une atteinte à la biodiversité

Non seulement la déforestation participe au réchauffement climatique, mais elle met également en péril la biodiversité animale et végétale. Les forêts concentrent en effet l'essentiel de cette biodiversité : la moitié des espèces terrestres de notre globe vivent dans les forêts tropicales. La déforestation les condamne à mort.
On estime que le rythme actuel de disparition des espèces est mille fois supérieur à son niveau naturel. A terme, cette éradication du vivant menace l'humanité même.

Des populations locales sacrifiées

En Amazonie, dans le bassin du Congo et en Asie du Sud-Est, les populations locales sont expulsées de leurs terres et voient leur cadre de vie détruit et pollué. Les industriels du bois et de l’agroalimentaire prétendent créer emplois et richesses. Mais les conditions de travail dans les exploitations forestières sont déplorables. L'argent ne va ni aux salariés, ni aux collectivités locales, mais aux entreprises étrangères et à quelques individus corrompus.

Le dangereux commerce du bois

Les consommateurs font vivre ce marché du bois au mépris de l'environnement. Notre goût pour les bois exotiques, notre désintérêt pour l'origine des produits que nous achetons contribuent au pillage des forêts. Les prix du bois n'intègrent malheureusement pas les coûts écologiques et sociaux de la déforestation. La législation est insuffisante ou bafouée. Tant que le bois « illégal » et « non-durable » trouvera des débouchés économiques, en particulier en Europe, les forêts tropicales et boréales seront menacées de disparition.

Un agro-business peu scrupuleux

Le commerce du bois n'est pas seul en cause dans la déforestation. L'agro-business déboise à tout va et transforme de vastes zones forestières en terres agricoles. En Indonésie, c'est pour produire l'huile de palme que nous retrouvons dans nos produits de tous les jours. Au Brésil, c'est pour développer l'élevage bovin dont la viande et le cuir sont ensuite exportés vers nos pays. Souvent, c'est pour cultiver le soja qui sert à nourrir le bétail ou à fabriquer des agrocarburants. Dans tous les cas, la forêt est sacrifiée aux intérêts financiers à court terme.

Les dernières mises à jour

 

Moratoire forestier en Indonésie : fin de partie ?

Blog par An Lambrechts | 13 mai, 2013 1 commentaire

Haute tension à Djakarta où je me trouve en ce moment. Ce 20 mai au plus tard, une décision capitale pour l’avenir des forêts doit être prise : l’Indonésie va-t-elle prolonger le moratoire sur l’attribution de nouvelles concessions...

Apaisée, la forêt du Grand Ours (Canada) indique la voie à suivre…

Actualité | 6 mai, 2013 à 10:11

La lutte contre la déforestation s’explique par la nécessité de lutter contre le réchauffement planétaire mais aussi d’œuvrer au maintien de la biodiversité. Ce défi est doublé par la nécessité de respecter le cadre de vie des peuples de la forêt...

La destruction des forêts indonésiennes se poursuit, en toute impunité

Blog par Wirendro Sumargo | 29 avril, 2013 1 commentaire

Greenpeace est fortement déçue par les nouveaux critères de durabilité émis par le RSPO (table ronde sur l’huile de palme durable). Les producteurs d’huile de palme ne sont soumis à aucune obligation. Entre-temps, la destruction des...

Bois congolais bloqué dans le port d'Anvers

Actualité | 9 avril, 2013 à 18:08

Une cargaison d’ environ 40 m³ de bois Afrormosia en provenance du Congo est actuellement bloquée dans le port d’Anvers. Cette mesure intervient suite à la suggestion de Greenpeace qui a de sérieux doutes sur la légalité de ce bois.

Chaos organisé dans le secteur du bois au Congo

Blog par Danielle Van Oijen | 20 mars, 2013 1 commentaire

Il n’y a pas d’endroit plus fébrile que le port de Kinkole, à Kinshasa. Lorsque Greenpeace s’y est rendue, des grumes étaient déchargées depuis le fleuve. Beaucoup de ces grumes non marquées sont exportées illégalement. Le tableau est...

Commerce de bois illégal : une nouvelle loi et du boulot pour les autorités belges !

Actualité | 4 mars, 2013 à 15:00

La nouvelle loi européenne sur le commerce du bois vient d’entrer en vigueur. Désormais, la mise sur le marché de bois coupé illégalement est interdite. Elle représente un pas en avant considérable pour l’avenir des forêts tropicales. Mais sur le...

Cameroun : nous voulons une réponse franche d’Herakles Farms

Actualité | 25 février, 2013 à 10:17

Greenpeace pose beaucoup de questions gênantes. Aux gouvernements, aux entreprises, aux institutions… Il arrive qu'ils choisissent de ne pas nous répondre en espérant sans doute qu’après un délai « raisonnable », nous laisserons tomber. C’est...

Un nouvel hibou découvert dans les forêts indonésiennes !

Blog par Filip Verbelen | 19 février, 2013

« C'est le sens que doit avoir notre découverte : intensifier notre protection des dernières forêts tropicales au monde » Chargé depuis près de vingt ans de la campagne « Forêts » de Greenpeace, je consacre mes loisirs à ma passion...

31 - 40 de 358 résultats.

Thèmes