Une agriculture durable, non-OGM

Greenpeace œuvre en faveur d'une agriculture durable, respectueuse de l'homme et de l'environnement. Les engrais chimiques et les manipulations génétiques n'y ont pas leur place, leurs risques et leurs désavantages étant trop importants.

Le problème

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont souvent présentés comme un remède miracle à la faim dans le monde. En réalité, les OGM sont une continuité de l'agriculture industrielle, fortement dépendante des engrais artificiels et des pesticides chimiques. De plus, la dissémination des OGM dans l'environnement pose des risques importants pour la biodiversité.

>> En savoir plus

La solution

Les agriculteurs ne doivent pas aller à l'encontre de la nature mais au contraire, travailler en harmonie avec elle. La sélection a déjà permis d'améliorer fortement certaines cultures, pour les rendre plus résistantes aux sécheresses ou aux moisissures par exemple. On parle ici d'une agriculture durable. Elle implique aussi de ne plus utiliser d'engrais artificiels ou de pesticides chimiques. Elle dépend de la pluie, du soleil et des engrais naturels.

>> En savoir plus

Que fait Greenpeace ?

Nous agissons auprès des instances nationales et européennes pour obtenir une meilleure protection de l'homme et de l'environnement aux OGM. Aux côtés d'Avaaz, une organisation citoyenne internationale encourageant l'activisme, nous avons récolté plus d'un million de signatures pour une Europe sans OGM. Nous sensibilisons par ailleurs les consommateurs à l'impact de la manipulation génétique.

>> En savoir plus

Que pouvez-vous faire ?

En tant que consommateur, vous pouvez faire des choix réfléchis. Optez par exemple pour des produits de saison et de chez nous, issus de l'agriculture biologique.

>> En savoir plus

Les OGM contre la faim dans le monde ?

A l'initiative de la Banque mondiale et des organisations des Nations unies, 400 scientifiques ont cherché une réponse aux problèmes de la pauvreté et de la malnutrition. Leur réponse : l'agriculture durable peut nourrir la population mondiale d'ici 2050. Depuis, quelque 60 pays ont signé ce rapport, affichant ainsi leur soutien à son contenu. C'est aux autorités qu'il revient aujourd'hui d'investir dans l'agriculture biologique, exempte d'OGM, et de faire du commerce équitable avec les pays en développement.

Les dernières mises à jour

 

Première initiative citoyenne européenne remise à la Commission

Image | 10 décembre, 2010 à 14:04

Oeuvre en 3D de l'artiste Kurt Wenner, Berlaymont à Bruxelles.

Première initiative citoyenne européenne remise à la Commission

Image | 10 décembre, 2010 à 13:56

Le Commissaire Dalli devant le Berlaymont.

Action contre le maïs OGM de Monsanto

Album photos | 30 avril, 2010

Fleurs bio contre maïs OGM Monsanto

Image | 29 avril, 2010 à 15:10

Des militants de Greenpace ont envahi les champs d'essai du gouvernement. Ils ont semé des fleurs biologiques et brandi des banderoles avec pour slogan «Agriculture sûre? Sans OGM bien sûr!».

Un livre de recettes OGM est servi aux politiciens européens

Image | 29 avril, 2010 à 10:18

L’autorisation de la pomme de terre OGM Amflora est contraire à la volonté de certains Etats membres européens, l’opinion publique et l’avis d’experts médicaux comme l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Agence européenne des médicaments...

Un livre de recettes OGM servi aux politiciens européens

Image | 28 avril, 2010 à 10:00

Des bénévoles de Greenpeace sont allés dans le quartier européen de Bruxelles, habillés en chefs étoilés, où ils ont distribué des centaines de livres "Le livre de cuisine OGM".

Un livre de recettes OGM est servi aux politiciens européens

Image | 28 avril, 2010 à 10:00

Dans ce “livre de recettes”, des partisans européens des OGM, le Président de la commission José Manuel Barroso et le Commissaire à la Santé John Dalli jouent les rôles principaux. Pour la première fois depuis douze ans, ils ont donné le feu vert...

Fleurs biologiques et maïs OGM

Image | 27 avril, 2010 à 11:00

Le gouvernement flamand veut semer du maïs OGM à Wetteren pour tester sur le terrain l'application des règles de coexistence. La coexistence consiste à faire « cohabiter » des cultures transgéniques, conventionnelles et biologiques. Pour...

Fleurs bio contre maïs OGM

Image | 27 avril, 2010 à 11:00

Le gouvernement flamand veut semer du maïs OGM à Wetteren pour tester sur le terrain l'application des règles de coexistence. La coexistence consiste à faire « cohabiter » des cultures transgéniques, conventionnelles et biologiques. Pour...

Fleurs bio pour Monsanto

Image | 27 avril, 2010 à 10:30

Une dizaine de militants ont envahi les champs d'essai du gouvernement. Ils ont semé des fleurs biologiques et brandi des banderoles avec pour slogan « Agriculture sûre? Sans OGM bien sûr! ». De cette façon, ils entravent l'ensemencement du maïs...

1 - 10 de 85 résultats.