OGM, une fausse solution

Page - 19 avril, 2010
Présentés à tort comme la solution au problème de la faim dans le monde, les OGM ne présentent aucun avantage pour les pays du Sud, les consommateurs et la majorité des agriculteurs. La commercialisation d'OGM résistants à la sécheresse par exemple reste une vaine promesse tandis que les avantages économiques tirés des brevets, profitent surtout à une seule entreprise, Monsanto.

Les OGM ne présentent aucun avantage pour les pays du Sud, les consommateurs et la majorité des agriculteurs.

Les organismes génétiquement modifiés sont souvent présentés comme LA solution pour résoudre le problème de la faim dans le monde ou pour promouvoir une agriculture plus écologique, utilisant moins de pesticides. Rien n'est moins vrai. Presque tous les OGM commercialisés à l'échelon mondial ont été conçus en fonction des deux propriétés: la tolérance aux herbicides (68 %), la résistance aux insectes (19 %) ou un mélange des deux (13%).

Après des dizaines d'années de recherche et d'expériences en vue de résoudre le problème de la faim dans le monde, il s'avère qu'aucun OGM ne peut pousser dans les régions très salées ou arides tandis que les espèces à valeur nutritive élevée, ou plus résistantes aux maladies, ne sont toujours pas commercialisées.

Les OGM ne présentent aucun avantage pour l'environnement, la majorité des agriculteurs, les consommateurs ou les pays du Sud alors que les risques pour l'environnement eux, sont aujourd'hui avérés.