Informer le public

Page - 20 avril, 2010
Le consommateur a le droit de revendiquer une information claire et exhaustive sur les produits qu'il souhaite acheter. Or, même si les règles en matière d'étiquetage se sont considérablement améliorées, il reste de grandes lacunes. Greenpeace essaie d'y pallier en publiant régulièrement des informations sur le thème des OGM.

Greenpeace essaie d'informer le public sur le thème des OGM.

Dans de nombreux pays, le public n'a pratiquement aucun accès aux informations concernant la présence d'OGM dans l'environnement ou dans la chaîne alimentaire. Le droit de produire ou de consommer des aliments sans OGM est ainsi bafoué.
L'Europe applique une réglementation d'avant-garde en matière d'étiquetage, surtout en ce qui concerne la présence d'OGM dans l'alimentation.

Malgré ces dispositions légales, bien des informations concernant les OGM demeurent pourtant cachées même en Europe. Face à l'absence d'étiquetage des produits avec OGM dans l'alimentation animale, les consommateurs n'ont aucun contrôle sur la présence ou non d'OGM dans les produits qui en découlent (lait, oeufs, viande). Les entreprises qui commercialisent ces produits veulent nous faire croire que les OGM ont été largement testés et ne présentent aucun danger. Ce faisant, elles minimisent bel et bien les risques potentiels.

Greenpeace suit de près les développements en matière d'OGM et publie les informations concernant les dernières données scientifiques, les avancées politiques, les demandes d'autorisation... Greenpeace publie également des études sur le sujet, dont les résultats les plus récents se trouvent dans la rubrique « Publications ».

Pour le consommateur, une information complète est une condition indispensable pour une véritable liberté de choix. Voilà pourquoi Greenpeace a réalisé des guides à destination des consommateurs aux États-Unis, en Europe et dans le Sud-Est asiatique, indiquant quels produits ne comportent pas d'OGM. Le succès de ces guides, tout particulièrement en Europe, a été une arme très efficace dans la résistance aux OGM. Grâce à eux, les consommateurs ont commencé à choisir en connaissance de cause pour une alimentation avec ou sans OGM

Il y a peu, de grandes enseignes comme Carrefour, Colruyt et Delhaize exigaient de leurs fournisseurs de viande qu'ils utilisent de l'alimentation animale sans OGM. Au début 2008, pourtant, ils affirment ne plus pouvoir garantir l'absence d'OGM.