Il était temps que la campagne Detox arrive dans les rues d’un de principaux centres de la haute couture au monde : Milan.

Ici, en Italie, nous sommes en train de célébrer le dernier engagement Detox, annoncé aujourd’hui par le Groupe Benetton, propriétaire des marques Sisley, Playlife et la légendaire United Colors of Benetton.

Son engagement à éliminer tout rejet de substances chimiques dangereuses d’un bout à l’autre de sa chaîne d’approvisionnement et dans tous ses produits d’ici 2020 vient s’ajouter à des annonces similaires de la part de Zara, Mango, Esprit et Levi’s. Ces marques ont cédé à la pression des activistes et des consommateurs du monde entier qui réclament une mode sans substances toxiques.

Entre-temps, quelques-uns parmi leurs concurrents dans le secteur de la mode – dont Calvin Klein, GAP et G-Star Raw – semblent de plus en plus isolés et se placent désormais dans les rangs des retardataires, contrastant avec les treize plus grandes marques au monde qui ont déjà décidé de faire « une cure de désintoxication ».

Ne serait-il pas formidable si plus de grandes marques à Milan et ailleurs suivaient aussi la mode Detox? Voilà notre objectif : davantage d’engagements fermes et contraignants de la part d’autres grandes compagnies dans un pays où la mode est une passion nationale, mais aussi partout dans le monde.

Aidez-nous pour que la mode Detox perdure à jamais!

Nous savons que de grandes marques, dont Victoria’s Secret, GAP et Calvin Klein, passent beaucoup de temps à vérifier ce qu’on dit sur elles en ligne et à surveiller leurs concurrents.

Aujourd’hui, Benetton a mis au défi l’industrie de la mode pour qu’elle développe et utilise d’autres solutions sécuritaires aux produits chimiques toxiques largement répandus dans ce secteur. Toi aussi, tu peux envoyer un message clair à ces marques en diffusant notre vidéo Detox Fashion sur toutes les plateformes possibles.

Chaque fois que tu aimes, partages, commentes ou parles de cette vidéo, tu augmentes la pression sur ces compagnies pour qu’elles changent leur façon de faire, pour qu’elles cessent d’empoisonner les rivières dans les pays où l’on fabrique leurs produits, et pour qu’elles arrêtent de distribuer partout dans le monde des vêtements portant des substances chimiques dangereuses.

Un monde sans produits toxiques est possible. Nous pouvons le créer ensemble.