D'après le New York Times, un juge américain vient de décider, suite à une plainte organisée par le Centre for Food Safety, que le ministère de l'agriculture (USDA) avait violé la loi en ne faisant pas suffisamment d'études d'impacts environnementaux concernant une plante OGM (« l'agrostide stolonfère ») utilisée comme gazon, pour être résistante à un herbicide. Le juge a ordonné l'arrêt des essais en champs. Un autre juge a rendu un jugement similaire, mais pour la luzerne OGM qui elle est déjà autorisée.

Ces décisions représentent une défaite majeure pour Monsanto, l'entreprise qui vend ces OGM et pour le gouvernement américain qui n'a pas réussi à convaincre un tribunal qu'il avait fait des études d'impacts suffisantes et notamment sur le transfert des gènes par le pollen vers les cultures biologiques et conventionnelles. Le Canada autorise les essais en champs de l'agrostide stolonfère OGM depuis 1999 (9 essais en champs en Ontario et en Alberta). Le Canada autorise aussi depuis juillet 2005 la commercialisation de la luzerne OGM de Monsanto sur des critères similaires que ceux en vigueur aux États-Unis.