logoPEWSi vous pensez qu'il n'y pas grand chose qui se passe aux États-Unis sur les OGM, détrompez-vous ! Une ONG américaine (Pew Initiative) vient de publier un rapport sur les projets de lois portant les OGM au niveau des états américains en 2006 : 134 projets dans 33 états, et ceci malgré que les OGM soient plutôt une juridiction généralement de compétence fédérale. Allez jetez un coup d'oeil sur les détails de chacun des projets. En résumé : 29 % des projets de loi portaient sur les semences et les cultures; 22 % étaient en faveur des OGM; 16 % proposaient des moratoires et 15 % définisaient les droits et responsabilités des agriculteurs et des entreprises de biotechnologie pour les dommages causés par les OGM.

La forte activité législative (que ce soit pour ou contre les OGM) illustre le degré de controverse autour des OGM même aux États-Unis. En fait, la nouveauté en 2006 fut les projets pour limiter les projets de lois locaux anti-OGM. Il est évident que l'industrie pro-OGM s'inquiète de la mobilisation citoyenne au niveau local... La démocratie locale empêche le bon développement des OGM ! Donc, supprimez la démocratie ! Nous n'avons pas ce problème au Canada... Le gouvernement libéral de Jean Charest continue d'abdiquer ses responsabilités face au gouvernement fédéral en refusant encore de mettre en place l'étiquetage obligatoire des OGM malgré qu'il l'avait promis lors de la dernvɬ¨ère élection... Si vous n'aimez pas ça, contactez donc votre député et Jean Charest.