Aujourd’hui marque le 40e anniversaire de la fondation de Greenpeace. En 1971, le monde est alors en pleine guerre froide, un petit groupe de militants pacifistes visionnaires, partis de Vancouver à bord d’un vieux bateau de pêche, décide de s’engager dans la lutte aux essais nucléaires. Leur destination : la petite île d’Amchitka, en Alaska. Leur objectif était alors d’empêcher les États-Unis d’effectuer des essais d’armes nucléaires en mer. Ils s’étaient donné pour nom Greenpeace : « green » (vert) pour leur souci de l’environnement, et « peace » (paix) parce qu’ils rêvaient d’un monde sans menace nucléaire et sans guerre.

Grâce à ce premier geste d’éclat et à la mobilisation citoyenne qu’il généra, les États-Unis abandonnèrent leur programme d’essais nucléaires à Amchitka en 1972. Ce fut la première victoire de cette petite association encore méconnue du grand public. Mais qui aurait pu deviner à cette époque que 40 ans plus tard, l’organisation Greenpeace existerait encore et réunirait des centaines de milliers de personnes dans des dizaines de pays à travers le monde?

C’est afin de souligner cet anniversaire que le bureau de Greenpeace au Québec a organisé un spectacle le 8 septembre dernier. À cette occasion, nous avons eu le plaisir d’avoir la visite surprise de notre Directeur International, Kumi Naidoo, qui, comme à son habitude, nous a appelés à ne jamais nous laisser abattre et à garder espoir.

Ce discours fut le coup d’envoi de cette belle soirée passée en compagnie de nos militants. Toute l’équipe de Greenpeace au Québec s’est donné beaucoup de mal afin que cette soirée soit une réussite.

Mais c’était sans compter la participation bénévole de Vulgaires Machins, de Bernard Adamus, de Canailles et de Jean-Sébastien Larouche. Un grand merci à vous tous pour nous avoir offert un spectacle énergique et haut en couleur ! Ce fut une belle découverte pour beaucoup d’entre nous. Merci donc à Marie-Ève et Guillaume de Vulgaires Machins, à Bernard Adamus et à ses musiciens, à Jean-Sébastien Larouche et ses textes acérés, et à Érik, Antoine, Dan, Alice, Daphnée, Annie, Benjamin et Jean-Philippe de Canailles, ainsi qu’à toutes les personnes que j’aurais pu oublier, mais qui se reconnaîtront.

Un merci tout spécial aux nombreux bénévoles : Lysa Janelle, Rachel Ménard-Côté, Lucie Rondeau, Mark Grandmaison, JP Major, Mélanie Dupuis, Caroline Monette, Jesse Richman, Maxime Longpré, Seychelle Cloutier-Collard, Nicko Wodicka et Sébastien, Noémie Desmarais, Annie Chalifour, Arnaud Clermonté, Gabriel Duchesneau, Lucie Dubé, Ève Lavoie et Mireille Beaudoin.

Je tiens aussi à remercier Jérome, Emmanuelle, Goeffroy et toute l’équipe du Lion d’Or pour avoir assuré un service impeccable, ainsi que Carlos de la pâtisserie Bela Vista.

Enfin, un grand merci à tous les militants d’être venus si nombreux pour partager ce beau moment. En espérant que vous avez apprécié et qu’ensemble nous continuerons de faire une différence durant la prochaine décennie.

Merci à tous et bon anniversaire!