FPAL'association de l'industrie agroalimentaire aux États-Unis (la GMA/FPA) demande aux autorités américaines que « les plantes OGM utilisées pour produire des produits industriels ou pharmaceutiques ne soient pas des plantes destinées pour l'alimentation humaine et animale » pour éviter la contanimation inévitable de la chaine alimentaire et les pertes de marchés. [document en entier] Pendant ce temps au Canada, Stephen Harper refuse de répondre à une vaste coalition qui s'oppose à ce type de plantes OGM que l'on appelle la « moléculture ».