Au cours des derniers jours, plus de 10 000 personnes se sont rassemblées un peu partout sur la planète pour promouvoir la protection de l’Arctique et souligner le Jour de la Terre 2013. L’objectif était de rappeler que les changements climatiques et la hausse du niveau des océans menacent non seulement l’Arctique, mais aussi la population mondiale dans son ensemble. Pour cette occasion, Greenpeace a créé des bannières humaines géantes. Des milliers de personnes ont ainsi pris part à l'opération « J’❤ l’Arctique » dans plusieurs villes du monde, et notamment dans les grandes villes canadiennes comme à Vancouver, Kelowna, Toronto, Montréal et Québec.

La galerie de photos qui en résulte est une brillante démonstration d’unité, de force et d’efficacité. Mais elle est surtout inspirante et réconfortante. Au total, Greenpeace et ses sympathisants ont réussi à organiser des rassemblements dans 280 villes situées dans 38 pays. D’une seule voix, ils ont exigé l’interdiction des forages pétroliers et de la pêche industrielle dans les vastes étendues inhabitées qui entourent le pôle Nord. Il est pour le moins ironique que l’expansion de ces industries soit rendue possible par le réchauffement climatique.

Pour bien faire passer ce message, Greenpeace a d’ailleurs l’intention de présenter les photos « J’❤ l’Arctique » au Conseil de l’Arctique, lorsque celui-ci se réunira à Kiruna, en Suède, le 15 mai prochain.

Le Conseil de l’Arctique est composé des ministres des affaires étrangères et de hauts fonctionnaires des États de l’Arctique. Il est l’une des principales instances où se jouera l’avenir de cette région polaire et de notre planète. Notre action collective permettra de rappeler à ses membres que le monde entier les observe. Chaque ministre des affaires étrangères, et chaque délégation de peuples autochtones possédant le statut de participant permanent, recevra donc un livre de photos et sera invité à tenir compte de nos revendications.

Les rassemblements que nous avons organisés à l’occasion du Jour de la Terre ont permis de mettre un visage sur un mouvement international de plus en plus vaste. En effet, près de trois millions de personnes ont également signé la pétition de la campagne Sauvons l’Arctique, et ce nombre croît de jour en jour ! Si vous n’avez pas encore appuyé cette campagne, nous vous invitons à signer la pétition dès maintenant. Le temps est venu de créer un sanctuaire mondial dans l’Arctique.

Signez la pétition «Sauvons l'Arctique»

Nous tenons à remercier nos bénévoles, donateurs et sympathisants du monde entier, pour leur soutien à la protection de l’Arctique en général, ainsi que pour leurs efforts remarquables qui ont fait de la mobilisation « J’❤ l’Arctique » de 2013 un succès éclatant. Plus particulièrement, nous tenons à souligner l’implication de nos groupes locaux et bénévoles de Montréal, Québec, Ottawa, Toronto, Edmonton, Kelowna et Vancouver.

Natalie Caine est Coordonnatrice des bénévoles de Greenpeace Canada. Pour devenir bénévole ou obtenir plus d’informations à ce sujet, visitez notre site web à l’adresse greenpeace.ca/benevoles.