La semaine dernière, Greenpeace a publié son troisième classement annuel sur la durabilité du thon en boîte. Ce classement se veut un outil facile, à la fois pour les consommateurs cherchant des produits qui respectent notre environnement et pour les compagnies qui veulent améliorer leurs pratiques.

Après le lancement, notre image du classement s’est répandue comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux et a vite atteint plus de 155 000 vues sur Facebook! Depuis le début de notre campagne, nous voyons que la sensibilisation des consommateurs à la question de la durabilité des aliments de la mer a eu un effet sur les politiques d'approvisionnement des compagnies visées. Le résultat est visible: plusieurs marques ont pris des engagements concrets pour s’assurer que le thon qu’elles vendent provient de sources qui ne menacent pas les écosystèmes marins. En revanche, le changement n'est pas uniforme. Alors que certaines compagnies ont déjà enclenché la transition vers un approvisionnement en thon plus responsable, d'autres font toujours la sourde oreille.

 

Walmart, Unico et Clover Leaf se retrouvent au bas de notre classement cette année, une position méritée puisque ces compagnies refusent de prendre des engagements concrets envers les méthodes de pêche plus respectueuses. En effet, les techniques de pêche utilisées pour capturer le thon vendu par ces compagnies entraînent un grand nombre de prises accessoires, c'est-à-dire des tonnes et des tonnes d’animaux marins comme les tortues de mer, les raies et les requins capturés avec le thon et puis rejetés à la mer mourants ou déjà morts. Un gaspillage énorme qui met en péril la santé de nos océans.

Prise accessoire capturer à l'aide d'une senne coulissante utilisée avec un DCP

Les images de la capture de ces prises accessoires peuvent souvent être sanglantes… Et c’est pourquoi, lorsque nous nous sommes aperçus que les nouvelles publicités de Clover Leaf annonçaient que « le thon devient raffiné », il nous a paru important de faire découvrir aux consommateurs le vrai coût du thon non durable. Greenpeace a donc créé sa propre version du « coupon promotionnel » de Clover leaf et y a ajouté le nouveau classement à l’endos.

Pub Greenpeace dans les supermarchés

 

Partout à travers le Canada, nos bénévoles se sont fait un plaisir d’aller rendre visite aux supermarchés qui vendent les produits Clover Leaf et d’y laisser notre offre dans leurs allées : « Épargnez les océans des sources d’approvisionnement non durables de Clover Leaf ». Il faut croire que notre imitation est bien faite, car on a pu constater que nos coupons étaient encore affichés quelques jours après avoir été mis en place.

Pour nous aider à faire changer Clover Leaf, Unico et Walmart et pour voir comment les autres marques se classent, cliquez ici. Pour suivre la campagne, suivez notre page Facebook.