SISLe Institute of Science in Society (ISS), basé en Grande-Bretagne vient de rendre public un rapport qui fait une synthèse des évaluations des OGM pour la santé humaine et celle des animaux. Ce rapport établit la liste des recherches scientifiques qui suggèrent que les aliments OGM pourraient être dangereux pour la santé. Par exemple, on savait que la toxine Bt pouvait causer des réactions immunitaires sévères même avant que son gène soit inserré dans le maïs OGM. Ce rapport critique fortement les systèmes réglementaires des gouvernements pour leurs approches peu strictes en matière d'évaluation des OGM. Ce rapport de 19 pages (et 130 références !) a été accepté pour être publié dans une revue scientifique. Les auteurs de ce rapport sont trois scientifiques : Dr. Mae-Wan Ho directrice du ISS, Joe Cummins, professeur emeritus en biologie de l'Université Western en Ontario, et de Peter Saunders, professeur emeritus de mathématique au King's College à Londres. Pendant ce temps au Québec, notre gouvernement tarde à mettre en place l'étiquetage obligatoire des OGM qui serait le minimum...