greenpeace neemt monsters van 3 Suite aux pressions de Greenpeace, les autorités hollandaises ont décidé de renvoyer une cargaison de maïs arrivée des États-Unis dans le navire le Parkac le 10 avril dernier dans le port de Rotterdam, parce qu'il contenait un maïs illégal (Herculex RW) de l'entreprise Pioneer/Dow. De plus, les autorités européennes vont désormais tester 25 % de toutes les cargaisons en provenance des États-Unis plutôt que seulement 10 % jusqu'à présent. Le 10 avril dernier, Greenpeace avait éffectué des tests de la cargaison et découvert, non seulement l'OGM illégal Herculex RW (autorisé au Canada depuis 2002), mais aussi du maïs OGM de Monsanto (le MON863) qui fait l'objet d'une controverse quant à sa sécurité. Greenpeace au Canada attend toujours d'ailleurs une réponse du gouvernement suite à sa lettre du 12 avril dernier. [Le Monde]