Greenpeace MexicoD'après Le Monde, 75 000 manifestants dans les rues de Mexico le 31 janvier dernier pour protester contre les augmentations du prix de la tortilla de 40 à 100 % en deux mois. Cette crise est dûe à une combinaison de plusieurs facteurs : l'accord de libre échange avec les États-Unis, des subventions de 19 milliards de dollars depuis 2 ans par Washington aux producteurs américains de maïs (même le Canada poursuit les États-Unis à l'OMC !), et une politique de développement de l'éthanol-maïs pour écouler le maïs OGM que le reste du monde ne veut plus. Les grandes entreprises de tortilla du Mexique (comme Maseca et Minsa) importent du maïs OGM des États-Unis.