Une autre défaite importante pour Monsanto, la multinationale qui contrôle 90 % des OGM cultivés dans le monde... D'après le Memphis Commercial Appeal, le bureau des brevets des États-Unis (le U.S. Patent and Trademark Office) a refusé un brevet à Monsanto. Comme il s'agit d'un brevet sur une plante OGM résistante à l'herbicide-glyphosate (Round-up) qu'elle vend, cette décision mine potentiellement tout l'arsenal légal que Monsanto utilise pour vendre des OGM et forcer les agriculteurs à payer. D'après un commentateur au Canada, cette décision pourrait remettre en question le brevetage des plantes.