FOEgmcrops2007execsummaryUn rapport des AmiEs de la terre international, a sorti il y 2 jours, montre que les OGM ne règlent en rien les problèmes que rencontrent les agriculteurs dans la plupart des pays du monde. Et les alternatives existent (1, 2) ! Ce rapport intitulé « Qui tire profit des cultures GM ? Analyse des performances des cultures GM dans le monde (1996 et 2006) » montre qu'aucun OGM actuellement sur le marché ne bénéficie aux consommateurs, que ce soit en termes de prix ou de qualité. Comme l'indique Nnimmo Bassey des Amis de la Terre Afrique au Nigéria « les OGM n'ont apporté aucune solution à la faim et à la pauvreté en Afrique et ailleurs. La grande majorité des OGM cultivés actuellement sont utilisés comme aliments pour le bétail à prix élevé afin de fournir les populations des pays riches en viande ».
Selon le rapport, les OGM commercialisés actuellement ont globalement plutôt augmenté que réduit l'utilisation de pesticides. Et les champs OGM n'ont pas des rendements supérieurs à ceux de semences conventionnelles. La sortie du rapport des Amis de la Terre coïncide avec celui de l'ISAAA (International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications) financé par l'industrie et qui promeut les OGM comme la solution à la faim et à la pauvreté. L'industrie semencière continue à prétendre que les OGM apporteront la solution à la faim dans le monde.