Je me souviens encore de la première chanson de Radiohead qui s’est fixée dans mon esprit : Creep, leur tout premier « single », paru en 1992. Quelles années! Le monde était révolu, le mur de Berlin venait à peine de tomber, le Sommet de Rio mettait en place de l’espoir avec la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et, tout impressionné par le monde, je commençais ma quatrième année au secondaire!

Voilà que 20 plus tard, Radiohead invite Greenpeace à participer à sa tournée européenne en même temps que moi, j’arrive à Greenpeace pour travailler aux campagnes Climat-énergie et Arctique. L’énorme marionnette d’ours polaire qui est devenue rapidement l’un des symboles de notre campagne pour sauver l’Arctique, et qu’avec beaucoup d’affection nous avons surnommée « Paula Bear », se promène aujourd’hui sur les scènes de Radiohead dans les grandes villes de l’Europe.

Avant que chaque concert ne commence, l’ours « réchauffe » la scène avec son allure d’orphelin et de sans-abri. Sa maison, la glace de l’Arctique, n’existe plus. Allez d’ailleurs voir cette excellente vidéo, « Un ours polaire à Londres » mettant en vedette « Paula Bear » et la chanson Everything In Its Right Place de Radiohead. Pas mal troublant de voir cette magnifique créature terrestre dont la désorientation est encore plus amplifiée par la voix unique de Thom Yorke! Ce dernier a d’ailleurs déclaré : « Nous devons arrêter la percée des géants du pétrole dans l’Arctique. Une marée noire dévasterait cette région d’une beauté à perdre le souffle alors que la combustion de ce pétrole ne fera qu’accentuer les changements climatiques, le plus grand problème auquel nous faisons face. »

Curieusement, l’un des albums les plus célèbres du groupe britannique s’appelle Amnesiac, amnésique. Pourtant, l’ours polaire qui monte silencieusement sur scène prône la mémoire et nous invite à agir : il nous rappelle qu’à chaque seconde, la situation de l’Arctique empire et les compagnies pétrolières se préparent pour profiter de la fonte des glaces. On dit souvent que l’éléphant est un symbole de la mémoire. Je crois que cet ours en est un autre.

Radiohead a appuyé avec enthousiasme notre campagne pour sauver l’Arctique. Je suis fier que l’un de mes premiers grands amours musicaux nous appuie dans cette bataille environnementale si importante.

Aujourd’hui, Radiohead et moi militons pour une même cause.