Riz photoSi vous mangez du riz importé des États-unis vous pourriez manger du riz OGM illégal au Canada. Le LL601 est le nom de code du riz génétiquement modifié par l'entreprise Bayer, qui est est illégal au Canada et dans le monde, sauf... aux États-Unis qui l'ont approuvé rapidement après qu'il ait contaminé la chaine alimentaire du riz conventionel. Le gouvernement canadien n'est pas très actif pour découvrir et empêcher l'importation de riz OGM illégal au Canada.

En fait, le seuil de détection suggéré par le gouvernement fédéral aux importateurs de riz américain est tellement peu strict qu'il y peu de chance d'en détecter. C'est un scénario habituel : si vous ne voulez pas découvrir quelque chose, arrangez-vous pour ne pas le chercher afin de ne pas le trouver ! 10 sur 10 pour l'Agence Canadienne d'inspection des aliments pour la meilleure politique de l'autruche !

10 sur 10 aussi pour les États-unis pour leur politique du « on contamine d'abord, on légalise ensuite ». En contraste avec l'inaction du gouvernement canadien, de nombreux pays [1] [Europe] ont réagi rapidement pour empêcher la contamination de la chaine alimentaire par le riz OGM illégal.

Est-ce que ce riz OGM illégal est dangereux pour la santé ? Allez voir ce que Greenpeace a découvert. Également ne manquez pas les alternatives au riz OGM.

LA GRANDE ÉPOQUE Controverse autour d'une variété de riz OGM déclarée sans risque

Écrit par Claire Notin et Jean-Pierre Toutant, Ambassade de France aux Etats-Unis 13-01-2007

En novembre 2006, l'APHIS, agence d'inspection sanitaire du département de l'agriculture américain (USDA) a déclaré que la variété de riz OGM LLRICE601 de la société Bayer était sans risque pour la consommation alimentaire humaine. Cette variété, résistante à l'herbicide LibertyLink, a été développée dans les années 90 par Bayer, mais abandonnée en 2001 avant même que la société ne demande l'autorisation de la commercialiser auprès de l'USDA.

LE GENE DE RESISTANCE EST PRESENT DANS PLUSIEURS VARIETES DE PLANTES

En août dernier, l'USDA a officialisé la contamination de la chaîne de production de riz long grain américain par la variété LL601. Cette nouvelle a engendré plusieurs embargos (dont celui de l'UE) sur le riz américain ainsi qu'un dépôt de plainte de plusieurs centaines d'agriculteurs dont les parcelles de riz ont été contaminées. Bayer a alors immédiatement engagé une demande d'autorisation de commercixalisation de la variété en cause. L'autorisation a été très rapidement donnée, dit l'USDA, parce que que le gène de résistance introduit est présent dans plusieurs variétés de plantes (dont plusieurs variétés de riz) qui ont déjà reçu une approbation. Les détracteurs avancent la quasi certitude que le gène va se retrouver dans le riz rouge ou riz sauvage, le principal adventice pour les cultivateurs de riz. Ils avancent aussi qu'en autorisant si facilement la variété LL601 sans sanctionner la compagnie, l'USDA montre clairement une position en faveur des entreprises de biotechnologies et d'indifférence aux questions de santé humaine et environnementales.

NÉGLIGENCE DE L'ENTREPRISE

Selon l'ONG du Centre de la sûreté de la nourriture, cette approbation de contamination est une mise en garde à la négligence pour ces compagnies. L'USDA répond que l'autorisation n'empêche pas une condamnation de Bayer pour non respect des règles de l'APHIS. Les experts estiment que le manque à gagner lié à l'embargo sur le riz US va atteindre 150 millions de dollars. La production de riz US (80 % de variétés long grain) est estimée à 1,88 milliards de dollars, dont la moitié est exportée.