« Arrêter les essais des OGM en plein champ »... c'est ce que propose la candidate socialiste Ségolène Royal en France. Pour sa part, Nicolas Sarkozy le candidat de la droite, « considère que la France doit se réserver la possibilité, plus tard, lorsque les conditions de sécurité seront pleinement remplies, de s'engager dans leur culture ». À la veille d'une élection au Québec, les partis politiques ne se busculent pas pour faire des propositions sur les OGM...

Propositions de la candidate socialiste Ségolène Royal

65- Promouvoir une agriculture qui assure une alimentation de qualité, respectueuse de l'environnement : - Favoriser la valeur ajoutée de nos produits agricoles afin d'améliorer les revenus et de favoriser l'installation des jeunes, - Promouvoir la réorientation de la PAC vers les aides agro-environnementales, et assurer la transparence et une meilleure répartition des aides, - Transférer aux Régions la gestion des aides directes à l'agriculture, - Encourager les contributions des agriculteurs à la fourniture d'énergie (biomasse, agrocarburants, biogaz, fermes éoliennes). 66- Arrêter les essais des OGM en plein champ, dans l'attente des résultats d'un grand débat public qui définira la politique à mettre en oeuvre pour ne pas handicaper les cultures conventionnelles et préserver le développement de l'agriculture biologique.