Vous avez été plus de 2100 a avoir envoyé un courriel au ministre des Finances, Raymond Bachand pour exiger que le prochain budget du Québec adopte des mesures pour encourager les énergies solaires au Québec. Votre effort a porté ses fruits puisque Greenpeace a pu récemment rencontrer le ministère des Finance. Donc, merci à vous pour nous avoir permis de franchir ce premier obstacle.

Demandes

Plus précisément, nos demandes au Ministre des Finances reprenaient les recommandations de notre rapport sur le potentiel des énergies solaires au Québec.

Voici quelques-unes des recommandations :

  • Baisser les taxes ou les avances remboursables pour compenser les coûts additionnels de 2,7% des bâtiments Novoclimat
  • Récompenser les municipalités qui construisent des bâtiments au-dessous des normes du Code du bâtiment et intègrent du solaire dans leurs constructions.
  • Programme d’encouragement fiscal pour l’installation de capteurs solaires thermiques
  • Exemption de la TVQ sur les équipements solaires
  • Accroître le financement pour la recherche dans solaire et les projets de démonstration
  • Exemption de la TVQ sur les contracts d’assurance pour les bâtiments munis d’un système photovoltaique hybride.
  • Abolition de toutes les subventions directes ou indirectes pour les energies fossiles
  • Etc.

Vous pouvez lire la liste complète ici.

Continuez !

Même si nous avons obtenu une rencontre avec le Ministère des Finance, cela ne garantit pas que nos recommandations soient acceptées. Nous vous invitons donc à poursuivre le mouvement et continuer d'écrire au ministre pour mettre du soleil dans le budget du Québec.

Ensemble on peut faire déplacer les nuages et faire briller le solaire au Québec.

Merci!