TransCanada a des raisons de s'inquiéter.

Un sondage SOM publié aujourd’hui par la SNAP Québec, Nature Québec, la Fondation David Suzuki, Greenpeace, le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) et le CQDE, révèle ce matin que 71% des Québécois et Québécoises sont en désaccord avec la construction d’un port pétrolier à Cacouna, lieu de reproduction des bélugas du Saint-Laurent, une espèce menacée.

Une écrasante majorité des répondants (87%) estime aussi que le gouvernement du Québec devrait avoir le droit d’approuver ou de refuser le projet Énergie Est.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici.

Si vous n'avez pas encore signé la pétition demandant à l'Office national de l'énergie de considérer la parole citoyenne et les inquiétudes des communautés dans l'évaluation du projet de pipeline Énergie Est, faites-le dès maintenant :

 

www.greenpeace.ca/energieest