Bonjour chèr(e)s membres et sympathisant(e)s,

Je m’appelle Nicolas Mainville et je suis le nouveau directeur de Greenpeace au Québec.

C’est avec beaucoup de bonheur et de fierté que j’entame la direction de l’antenne québécoise de la plus grande organisation indépendante écologiste au monde.

Afin que nous fassions plus ample connaissance, mon équipe et moi vous avons préparé une petite vidéo. 

VIDEO - Nicolas Mainville, Directeur de Greenpeace au Quebec

Je relève ce défi à un moment historique au Québec. Propulsé par le printemps érable de nos inspirants étudiants québécois, le 22 avril dernier, 250 000 citoyens se sont rassemblés dans les rues de Montréal pour demander haut et fort plus de mesure en environnement.

Ce jour-là, j’ai eu la chance de m’adresser à la foule. J’ai eu la chance de voir de mes propres yeux que les Québécoises et les Québécois étaient prêts à exiger de nos représentants un nouveau modèle de développement qui intègre la conservation des écosystèmes, la protection du bien commun. J’ai eu la confirmation que je n’étais pas seul. Que je n’étais pas seul à en rêver, à croire en l’extraordinaire potentiel du Québec pour faire plus, pour faire mieux en matière d’environnement. Je n’oublierai jamais ce moment.

Le 4 septembre prochain, nous aurons l’occasion d’agir. Greeenpeace a mis en ligne un tableau des engagements en environnement des partis politiques et des questions pour interpeller vos candidats. Utilisez ces outils !

Parce qu’une planète en santé passe par une démocratie en santé, je vous demande d’aller voter.

Nous ne pouvons attendre davantage. Les conséquences des changements climatiques se font de plus en plus ressentir. Les forêts reculent, la biodiversité disparaît et les océans, notre mer nourricière, se vident de plus en plus. Nous nous rapprochons du point de rupture.

Le 4 septembre prochain, allons aux urnes pour la planète.

Donnons une voix à une planète fragilisée.

Un vote à la fois.

Nicolas Mainville
Directeur de Greenpeace au Québec