La suite logique après le maïs OGM, le soya OGM et le canola OGM, la viande clonée que les États-Unis s'apprêtent à autoriser et à commercialiser (1) (2). Dans la même logique que pour les OGM, les États-Unis ne prévoyent pas l'étiquetage obligatoire. Le lait en provenance de vaches clonées est aussi au menu ! Éditorial critique du New York Times.

Comme on suit généralement les États-Unis, et avec le gouvernement Harper pro-Bush, on peut s'attendre à ce que cette merveilleuse invention arrive sur les étagères des supermarchés ici bientôt. Affichez-vous pour l'étiquetage obligatoire !