Témoignages

 

Donna Baines - «En préparant mon testament, il y a quelques années, je me suis demandée quel était le meilleur héritage que je pouvais léguer à mes enfants. J’ai conclu que la réponse était une planète plus verte, sécuritaire et accueillante. J’ai donc décidé de faire un legs à Greenpeace dans mon testament. Quand je ne serai plus de ce monde, j’ai bon espoir que Greenpeace et d’autres continueront à prendre soin de notre planète.»

 

 

 

Greg Brown - «La lutte pour sauvegarder l’environnement est un combat décisif pour notre génération. Je suis fier de léguer une partie de ma succession au travail important réalisé par Greenpeace. C’est une organisation de terrain, futée au plan politique, créative et déterminée. Elle inspire l’opinion et transforme la politique publique. Greenpeace ne craint pas de “dire les vraies choses” aux pouvoirs publics, tant et si bien qu’on leur a refusé le statut d’organisme de bienfaisance. Raison de plus pour l’inclure dans mon testament.»

 

 

Trudie Richards - «J’ai décidé de faire un legs à Greenpeace à cause de la pureté de son idéal. Comment résister à l’envie d’appuyer une organisation qui aspire à créer une planète verte et pacifique!! J’y ai contribué dans les années 1990 à titre d’employée et de membre du conseil d’administration. Je vouais alors une admiration sans bornes à tous ceux qui appartenaient à l’organisation, à cause de leur ténacité, leur engagement et leur humilité. J’ai la chance de posséder quelques actifs; il me semblait naturel d’en léguer une partie à Greenpeace après ma mort. Je sais que l’argent sera dépensé à très bon escient.»

 

Ruth Masters – - «Je suis célibataire, sans personne à ma charge. J’ai décidé de répartir mes modestes biens entre quelques organisations vouées à une bonne cause. J’ai choisi Greenpeace parce qu’elle est notre conscience universelle: elle œuvre pour la santé de l’environnement et la paix. En cela, elle mérite notre appui indéfectible. Mon mot d’ordre est le suivant: rédigez ce testament sans attendre.»

Chris Wilkinson - «J’appuie Greenpeace depuis 1973. Ma perception de l’organisation n’a pas changé depuis cette époque: Greenpeace accomplit un travail absolument essentiel pour la survie de notre magnifique planète. J’ai vécu une expérience exceptionnelle à titre de bénévole et de donateur assidu, mais je voulais faire plus encore. Désigner Greenpeace dans mon testament est pour moi une façon de veiller à ce que la lutte continue.»