Greenpeace remet un tableau à l’ambassade du Brésil

Photo | 29 mai, 2012

Greenpeace a remis un tableau à l’ambassade du Brésil à Londres, quelques jours avant que la présidente Dilma Rousseff prenne une décision quant à un éventuel veto concernant le nouveau code forestier brésilien. Si le nouveau code est entériné, il aura pour effet de réduire la protection accordée à la forêt, en plus de favoriser sa déforestation. Le tableau représente la présidente Dilma en train de se photographier avec un téléphone intelligent, avec en arrière-plan la forêt amazonienne en proie à un incendie. Greenpeace, de concert avec des centaines de milliers de Brésiliens, exige de Dilma qu’elle appose son veto sur tout le nouveau code forestier, et qu’elle s’engage à virer de cap en mettant fin au déboisement dans son pays. 18 mai 2012

Thèmes