Occupation liée à la fonte, à São Luís

Photo | 29 mai, 2012

Un jour après que la présidente Dilma eut refusé d’apposer un veto complet aux modifications controversées apportées au code forestier du Brésil, un navire appartenant à la flottille de Greenpeace, le Rainbow Warrior a mouillé le long du cargo Clipper Hope afin d’empêcher ce dernier d’embarquer sa cargaison de fonte. On aperçoit un militant suspendu entre les deux bateaux. La fonte va entrer dans la fabrication d’acier destiné à l’industrie automobile américaine. Greenpeace expose au grand jour les crimes graves commis lors de la production de la fonte brésilienne : esclavage, déforestation et invasion des terres autochtones. 26 mai 2012

Thèmes