Mois en images - juin 2012

Des agents du Programme de conservation des orangs-outangs de Sumatra ont administré un somnifère à un orang-outang mâle adulte dans le but de le capturer puis de le replacer dans la forêt de Tripa. Cette forêt abrite ce qui subsiste de la plus importante population d’orangs-outangs de Sumatra, une espèce menacée d’extinction. La forêt de Tripa constitue un écosystème tourbeux dont l’importance écologique est reconnue, c’est pourquoi elle bénéficie officiellement d’une protection en vertu du moratoire indonésien sur la déforestation. En réalité, on élimine progressivement cette forêt afin d’aménager des plantations d’huile de palme. Selon une coalition émanant de la société civile indonésienne ayant pour but de protéger la forêt, et dont Greenpeace fait partie, des lois laxistes, appliquées avec mollesse, ont eu pour effet de miner le moratoire. Celui-ci ne confère qu'une protection supplémentaire minime aux forêts, aux tourbières à contenu élevé en carbone, aux peuples de la forêt et aux espèces pour qui la présence de la forêt est indispensable à la survie, comme l'orang-outang de Sumatra, le tigre de Sumatra, et le ramin, une espèce d'arbre exotique. 12 juin 2012

Les dernières mises à jour

Voir la liste Voir