Action antinucléaire en parapente à la centrale Garonã

Photo | 29 juin, 2012

Deux militants de Greenpeace volent en parapente au-dessus de la centrale Garonã à Burgos, en Espagne. Les militants ont déposé des dispositifs fumigènes au sommet du réacteur afin de souligner le faible niveau de sécurité des installations, ce qui rend celles-ci vulnérables. Greenpeace soutient que le gouvernement espagnol ne doit pas revenir sur sa décision de fermer Garonã en 2013, et qu’aucune décision ne devrait être prise jusqu’à ce que la Commission européenne ait terminé ses tests de résistance. 5 juin 2012

Thèmes