Protection des tourbières à Sumatra

Photo | 29 juin, 2012

Le lac Dragon (Danau Nagasakti) est un bassin lacustre tourbeux d’une limpidité incroyable; on aperçoit en arrière-plan la forêt primaire. Bien que celle-ci n’abrite plus comme auparavant le tigre de Sumatra, une espèce en grand danger d’extinction, la biodiversité de la région n’en reste pas moins considérable. La zone du lac Dragon fait partie du dôme de tourbe de Kampar, dont la nappe phréatique et le couvert forestier ont subi partout des dégradations. Le peuple Dosan croit au caractère sacré du lac, et comprend parfaitement l’importance de sauvegarder la région : ces autochtones sont devenus des défenseurs de la forêt. Depuis vingt ans, les plantations d’huile de palme ont connu une expansion rapide en Indonésie, avec pour résultats que de vastes étendues de forêt naturelle et de zones tourbeuses essentielles ont été défrichées. Pour bien des citoyens, les promesses de développement économique et de création d’emplois locaux n’ont pas été tenues. Par contre, une stratégie innovatrice axée sur les petits producteurs agricoles s’est avérée avantageuse aux plans économique et social, en plus de favoriser la protection de la forêt subsistante. La communauté Dosan s’est engagée à protéger ses forêts et à adopter des pratiques de gestion environnementale comprenant une absence de brûlis, pas d’herbicides et une amélioration du réseau de distribution en eau douce de la tourbière. juin 2012

Thèmes