Visite en terre Atikamekw : les ravages de l’industrie forestière ont assez duré

Visite de Greenpeace en terres Atikamekws avec le Grand Chef Constant Awashish et le Chef de la communauté d'Opitciwan, Christian Awashish. L’omniprésence des coupes forestières et le non-respect des droits autochtones ont forcé les Atikamekws a déclaré leur souveraineté sur plus de 8 millions d'hectares de territoire ancestral en septembre 2014.

Thèmes