Discours de Nicolas Mainville de Greenpeace - 22 avril, Jour de la Terre

Vidéo | 3 juillet, 2012

À l'occasion du 22 avril, Nicolas Mainville, porte-parole de Greenpeace au Québec, appelle la population québécoise à demander un gel du Plan Nord afin de protéger le bien commun. « Jean Charest n'a aucune légitimité à lancer le ''chantier d'une génération'' dans les derniers espaces vierges du Québec alors que seulement 8% du territoire est protégé, que les scandales de corruption se multiplient et que l'État offre actuellement les ressources aux multinationales pour une bouchée de pain » a déclaré Nicolas Mainville, porte-parole de Greenpeace. Une pétition de Greenpeace a été mise en ligne afin de demander le gel du Plan Nord. Nous invitons les Québécois(es) à signer la pétition à cette adresse : greenpeace.ca/plannord

Les dernières mises à jour

Voir la liste Voir