La croissance des énergies renouvelables dépasse celle du charbon et du nucléaire

Actualité - 23 juin, 2011
Une nouvelle analyse de Greenpeace du marché global de production d’énergie montre que depuis les années 1950, les installations éoliennes et solaires ont eu une croissance plus rapide que n’importe quelle autre technologie de production.

Selon The Silent Energy Revolution: 20 Years in the Making de Greenpeace, les centrales de production d’énergie renouvelable ont augmenté de 26 %, contre 9 % pour le gaz et 8% pour le charbon.

De plus, les énergies renouvelables se sont étendues rapidement, atteignant leur plus grosse part de marché en 2010 et fournissant suffisamment d’énergie pour répondre à l’équivalent du tiers de la demande de l’Europe en électricité.

Le rapport de Greenpeace souligne également de quelle façon la production d’énergies renouvelables a compté pour plus du quart (26 %) de toutes les nouvelles centrales ajoutées au réseau mondial d’électricité durant la dernière décennie, comparé à 2 % pour le nucléaire sur la même période.

Les énergies renouvelables sont la source de production d’énergie la plus rapidement croissante mondialement. Les gouvernements font face à un choix simple et clair : continuer de rester enchainé aux combustibles fossiles sales et dangereux, ou engager une révolution énergétique en mettant en place des lois sur l’énergie renouvelable qui permettent d’investir dans un futur durable. Un tel futur va stimuler le développement économique global, créer des emplois verts et jouer un rôle clé dans la réduction des changements climatiques.

Le rapport The Silent Energy Revolution indique que l’industrie éolienne mondiale a ajouté 35 000 megawatts (MW) en capacité pour 2010 seulement. L’industrie nucléaire mondiale a besoin d’une décennie (2000 – 2010) pour ajouter la même capacité.

Pendant la même période, les nouvelles installations de charbon ont diminué dans chaque pays excepté la Chine, où près de 80 % des nouvelles centrales à charbon totales sont entrées en fonction. Cependant, la Chine n’a pas seulement retiré certaines des centrales à charbon les plus sales dans les cinq dernières années, elle a également augmenté son marché éolien domestique, en doublant la capacité chaque année depuis 2003. Plus d’argent a été investi dans l’industrie renouvelable de la Chine que dans le charbon depuis 2009.

Il y a une tendance claire à sortir du charbon et du nucléaire et à investir dans les centrales à énergie renouvelable, un pas énorme dans la bonne direction

Aux États-Unis et en Europe, les énergies renouvelables constituent une part croissante des installations, spécialement éoliennes et solaires photovoltaïques. Cela se produit grâce à des cibles légalement contraignantes pour les politiques d’énergies renouvelables, comme les lois sur les tarifs de rachat.

Greenpeace appelle les gouvernements à s’assurer que la tendance vers le renouvelable continue vers une production d’électricité à 100 %. L’Amérique du Nord et l’Europe peuvent mener un déploiement plus rapide des nouvelles installations renouvelables tout en retirant les vieilles centrales à charbon. Cela va aider à atteindre les objectifs de réductions des émissions de gaz à effet de serre nécessaire pour sauver le monde d’un changement climatique catastrophique.

Pour consulter le rapport en anglais The Silent Energy Revolution: 20 Years in the Making, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur la [R]évolution Énergétique, une voie durable vers un futur d’énergies renouvelables et d’efficacité, cliquez ici.