Mon amour pour la planète, mon engagement envers l'Arctique

par Les Stroud

Actualité - 28 février, 2013
*Les Stroud est un musicien canadien, également créateur et vedette des séries télévisées de survie en nature Survivorman et Beyond Survival with Les Stroud. Désireux de faire sa part pour la planète, Les Stroud nous explique dans ce blogue son attachement à la nature et nous offre gracieusement la chanson « Arctic Mistress »

La musique, l’aventure et l’environnement ont toujours été des moteurs dans ma vie. Petit garçon, je me passionnais déjà pour le travail de pionniers comme Jacques Cousteau. Depuis mon plus jeune âge, je n’ai jamais remis en question ma connexion avec la Terre, ce lien était réel et, bien que je ne l’aie compris que beaucoup plus tard, rempli d’amour.

Toute ma vie, j’ai été profondément épris de musique, d’aventure et d’environnement. Dès mon plus jeune âge, je me passionnais déjà pour le travail de pionniers comme Jacques Cousteau. Lorsque j’étais petit garçon, ma connexion à la nature n’a jamais été mise en doute et à mes yeux, cette connexion était bien réelle. Malgré son mystère, je la sentais pleine d’amour.

Mon amour pour la planète, si sauvage et libre, et dont la splendeur devrait toujours exister à l’état sauvage, occupe actuellement l’avant-scène dans ma vie. La connexion que j’ai avec elle m’a investi d’une mission. Après toutes les aventures que j’ai traversées et celles à venir, j’ai cerné que le but de ma vie serait de reconnecter les gens avec l’énergie et la force de la Terre-Mère. De cette façon, je crois que les gens seront plus à même de réaliser qu’on ne peut pas détruire ce qu’on a appris à connaitre et à aimer. De la même façon, on ne peut connaitre et aimer la Terre que si on y est connecté.

J’aime la planète, toutes choses libres et sauvages, la fraîcheur immaculée qui pourrait et devrait toujours exister à l’état naturel. Et cet amour occupe actuellement l’avant-scène, dans ma vie. C’est ce qui m’a donné ma nouvelle mission. Avec toutes ces aventures derrière moi et toutes celles qui sont à venir, j’ai maintenant pour objectif de reconnecter les gens à l’énergie et à la force de la Mère-Terre et à tout ce qui est naturel. Ainsi, je crois que les gens réaliseront éventuellement qu’on ne peut détruire ce qu’on a appris à connaître et à aimer. Et on ne peut connaître et aimer la Terre sans s’y connecter.

Par la création de ce que j’appelle la «Musique de la Terre», je tente de proposer un nouveau genre de performance musicale. Ma nouvelle chanson Arctic mistress est le premier de plusieurs morceaux destinés à attirer l’attention sur les trésors naturels, culturels et spirituels qui disparaitront si nous échouons à protéger le monde qui nous a donné la vie. Je veux que les gens soient inspirés par ces chansons et passent à l’action pour protéger ce qu’il reste.

Par la création de ce que j’appelle Earth Music, je propose un tout nouveau genre de performance et de création musicale. Ma nouvelle chanson Arctic Mistress est la première de plusieurs pièces qui visent à braquer les projecteurs sur les trésors naturels, culturels et spirituels que nous risquons de perdre si nous ne protégeons pas le monde qui nous donne la vie. Je veux que ces chansons inspirent les gens à participer activement à la protection de ce qui en reste.

J’offre ma chanson Arctic Mistress à toutes les personnes qui ont à cœur l’avenir de l ’Arctique et l’avenir de la planète, deux visions parfaitement indissociables. Je l’offre ici gratuitement parce que j’appuie, par conviction, le travail de Greenpeace pour Sauver l’Arctique, et j’aimerais vous voir le soutenir à votre tour.

Les changements climatiques accélérés font planer une menace sur la région de l’Arctique, un des derniers écosystèmes encore vierges de toute activité insdustrielle sur la Terre. Les pétrolières et les compagnies de pêche industrielle sont en effet prêtes à tirer profit de la fonte dramatique des glaces. Ces deux industries préparent leur assaut des ressources naturelles de la région, qu’elles comptent piller sans se soucier des dommages occasionnés à l’environnement et aux communautés. Mais elles n’y parviendront pas, car ensemble, nous les en empêcherons.

Joignez votre voix à la mienne et à celle de Greenpeace pour en appeler à la création d’un sanctuaire global en Arctique, pour le bien de cette planète qui nous est si chère. Ajoutez votre nom sans tarder à www.savethearctic.com/fr