29 des 30 de l’Arctique bientôt sortis de prison

Actualité - 22 novembre, 2013
Aujourd’hui, les activistes Canadiens Alexandre Paul et Paul Ruzycki sont sortis de prison. Ruzycki et Paul, qui comptent plusieurs années d’expérience comme marins avec Greenpeace, se sont vus accorder leur libération cette semaine moyennant une caution de deux millions de roubles (63 000 dollars canadiens) chaque. Ils ont quitté la prison ce matin, mais les conditions de leur libération n’ont pas été communiquées en détail.

« J’attends ce moment depuis deux mois, jour et nuit. Je veux juste le serrer dans mes bras le plus tôt possible, a déclaré Nicole Paul, la mère d’Alexandre Paul. J’espère qu’il pourra rapidement quitter la Russie et que les charges de hooliganisme et de piraterie tomberont. »

« C’est la meilleure nouvelle que ma famille a reçue depuis longtemps. Paul est finalement sorti de prison, et une partie de ce cauchemar est finie, a dit sa soeur Patti Stirling. Mais ce film d’horreur insensé sera vraiment terminé quand les accusations de piraterie et de hooliganisme seront abandonnées. »

Depuis hier, 28 activistes et les deux journalistes indépendants ont été libérés sous caution et sont sortis de prison, tandis que le Britannique Phil Ball devrait sortir prochainement. Seul l’Australien Colin Russell demeure emprisonné, mais a fait appel de la décision du tribunal de St Petersbourg. Nous devrions connaitre le résultat dans les prochains jours.

Quant au Tribunal international du droit de la mer (TIDM), basé à Hambourg et chargé de régler les différends en lien avec la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, il a lui aussi rendu sa décision. Le TIDM a ordonné la mainlevée de l’Arctic Sunrise et la libération de l’équipage. Ce qui ne signifie pas que la Russie obtempère.

Pour cette raison, et parce que les accusations de piraterie et de hooliganisme pèsent toujours sur eux, nous devons continuer de faire pression pour obtenir leur libération définitive.

Sans le soutien apporté partout à travers le monde depuis les dernières semaines par plus de 2 millions de sympathisants, des prix Nobel de la paix, des dirigeants internationaux, des intellectuels et des artistes, nous ne savons pas quelle aurait pu être la situation aujourd’hui. Les 30 de l’Arctique ont tenu bon grâce à vous. C’est un formidable élan de solidarité qui a traversé les frontières et nous vous en sommes reconnaissants.

Merci à tous et continuons de nous battre pour libérer Colin et sauver l’Arctique!