Clover Leaf emboîté au dernier rang du classement thon de Greenpeace

Actualité - 17 avril, 2013
Les consommateurs soucieux de se procurer du thon durable devront y penser à deux fois avant de choisir Clover Leaf. Greenpeace Canada publie aujourd’hui son troisième classement annuel du thon en conserve durable et classe Clover Leaf pire compagnie des 14 marques évaluées.

« Les boîtes de conserve de Clover Leaf sont devenues synonymes de destruction des océans », a affirmé Charles Latimer, responsable de la campagne Océans de Greenpeace. « Dans l’attente que le plus grand vendeur de thon en conserve au pays s’approvisionne de manière responsable, Greenpeace encourage les consommateurs à choisir les marques soucieuses de l’avenir des océans. »

Le Classement du thon durable 2013 a été élaboré par Greenpeace Canada à l’aide des données recueillies par l’entremise d’un questionnaire standardisé. Ces données ont servi à déterminer le rang de chaque compagnie, en fonction du caractère plus ou moins équitable, durable et transparent de ses pratiques d’approvisionnement.

Les marques sont notées selon l’attention que les compagnies portent à s’approvisionner auprès de stocks en santé, optant pour des méthodes de pêche aux impacts les plus faibles sur la vie marine, dont les fournisseurs offrent des conditions de travail équitables et sécuritaires. Pour obtenir une note parfaite, les entreprises doivent pouvoir démontrer la traçabilité, l’équité et la légalité de leurs produits de thon. Elles doivent également faire preuve de volonté pour changer l’industrie thonière au-delà de leur propre chaine d’approvisionnement, notamment par l’appui de la création de réserves marines.

Le classement révèle que Walmart, Unico et Clover Leaf sont les seules compagnies qui n’ont fait aucun progrès dans l’élimination du thon non durable de leurs gammes de produits. À l’opposé, les compagnies les mieux classées sont Raincoast Trading, Wild Planet, Safeway et Gold Seal.

Safeway est devenu le premier grand détaillant canadien à remplacer sa gamme entière de thon listao de marque maison par du thon pêché sans dispositifs de concentration de poissons (DCP). Les DCP sont des objets flottants dont le but est d’attirer le thon, mais qui ont aussi pour effet d’attirer les requins, les raies et les thons juvéniles dans les filets coulissants. D’autres marques prévoient suivre l’exemple de Safeway et commercialiser du thon pêché sans DCP dès cette année.

Deux autres chaines de supermarchés, Metro (marque Selection) et Overwaitea Food Group (marque Western Family), vont bientôt mettre en vente du thon listao pêché à la canne. Cette méthode permet de capturer les thons un par un et de préserver les autres espèces. La compagnie Pastene a aussi fait des progrès notables cette année en prenant l’engagement de n’acheter que du thon pêché à la canne et sans DCP.

« Alors que Clover Leaf continue de s’approvisionner en thon provenant de la surpêche et aux méthodes de pêche nuisibles à la vie marine, ses compétiteurs ont commencé à offrir des alternatives plus durables aux consommateurs », a ajouté Charles Latimer. « L’impact négatif de Clover Leaf sur les océans est titanesque et finira par faire couler son chiffre d’affaires. »

Le Classement du thon durable 2013 de Greenpeace Canada fait partie d’une campagne internationale visant à faire pression sur les compagnies et ses fournisseurs afin que celles-ci cessent de s’approvisionner auprès de pêcheries faisant usage de palangres et de filets coulissants assistés de DCP. Greenpeace œuvre à la création de sanctuaires marins en haute mer, et plus particulièrement dans l’océan Pacifique occidental et central, où la surpêche du thon fait des ravages.

Les consommateurs peuvent en apprendre davantage sur les marques de leur choix à greenpeace.ca/thonclassement.