Greenpeace dévoile le classement des supermarchés

Actualité - 21 mai, 2009
Montréal, Canada - Depuis un an, Greenpeace passe au crible les politiques d’approvisionnement en produits de la mer durables des huit plus grandes chaînes de supermarchés canadiennes. Le résultat est édifiant!

Classement des supermarchés.

Le palmarès 2009 des supermarchés rendu public le 22 mai montre que la survie des océans ne fait pas encore partie de leurs priorités. Un an après la sortie du rapport de Greenpeace Epuisé : les supermarchés et l'avenir des aliments de la mer, la plupart d'entre eux n'ont toujours pas conscience de leur responsabilité dans l'effondrement de nombreux stocks de poissons et fruits de mer. Pourtant, en offrant à leurs clients de grandes quantités de produits de la mer non durables, ils contribuent à vider de leurs stocks les océans déjà soumis à de nombreuses pressions.

Sont-ils aussi mauvais les uns que les autres ?

Aucun supermarché n'obtient la note de passage ! Mais certains sont bien pires que d'autres. Avec une note qui frise le zéro, Metro prend la dernière place du classement. Mais Safeway, Costco, Overwaitea et Federated Co-Operatives font à peine mieux et n'obtiennent même pas 1 sur 10 ! Wal-Mart et Sobeys ne parviennent qu'à la triste note d'1 sur 10. Seul Loblaw obtient plus de 2 points et se pose alors comme le « moins mauvais des élèves » au sein d'une classe de rattrapage.

En mai 2009, Loblaw a rendu publique une politique sur les aliments de la mer durables, dans laquelle la chaîne s'engage à ne vendre que des poissons et fruits de mer durables d'ici 2013. Cependant, cette politique est encore très peu détaillée et n'a pas encore été appliquée. Loblaw a donc obtenu une note de 2,4 sur 10.

De son côté, Metro se positionne dernier dans le palmarès parce qu'elle n'a aucun projet de développer une politique visant à s'approvisionner en produits de la mer durables. La chaîne vend également 14 des 15 espèces inscrites sur la Liste rouge de Greenpeace. Il est donc urgent qu'elle s'engage à protéger les océans.

Comment ont-ils été notés ?

Greenpeace a noté les supermarchés en fonction des efforts qu'ils font pour offrir à leurs clients des produits de la mer durables. Parmi les critères, on retrouve le fait de ne pas vendre de poissons inscrits sur la Liste rouge de Greenpeace et d'avoir élaboré et appliqué une politique pour s'approvisionner en poissons et fruits de mer durables. À l'heure actuelle, aucun supermarché n'a encore mis en pratique une telle politique et tous vendent les poissons et fruits de mer de la Liste rouge. Si certains commencent à poser des gestes concrets, ils sont tous encore très loin d'obtenir la note de passage.

Ce que leur demande Greenpeace

De cesser de vendre les poissons de la Liste rouge et d'élaborer et mettre en pratique une politique visant à s'approvisionner en poissons et fruits de mer durables.

Ce que vous pouvez faire

Vous êtes les clients de ces supermarchés. Ils sont très sensibles à votre opinion. Vous avez donc le pouvoir de les influencer. Comment ? En leur demandant de vous offrir plus de produits de la mer durables et davantage d'informations sur ce que vous achetez au rayon poissonnerie.

Découvrez le palmarès et faites pression sur votre supermarché

Découvrez le palmarès et faites pression sur votre supermarché

 

Thèmes