Court-métrage : Les Cris et Greenpeace urgent le ministre Arcand de sauver la Broadback

Actualité - 27 octobre, 2011
« Ce qui est au sud de notre territoire a été entièrement coupé et fragmenté. La Vallée de la Broadback est tout ce qu’il nous reste et elle doit être protégée immédiatement » Paul Gull, Chef de la Nation crie de Waswanipi lors du lancement du court-métrage hier à Québec

Dans le nouveau court-métrage « Broadback : Vallée à protéger », les ainés, les maîtres-trappeurs et le Chef de la Nation crie de Waswanipi lancent un appel poignant pour la protection de leur territoire ancestral et la sauvegarde d’une des dernières grandes forêts intactes du Québec : la Vallée de la Broadback.

Témoignants des lourds impacts de la coupe forestière sur leur territoire, les Cris expliquent que cette dernière forêt vierge est un véritable refuge pour des espèces menacées comme le caribou forestier et interpellent directement le ministre de l’Environnement Pierre Arcand, celui qui a le pouvoir de sauver ce qui leur reste de plus précieux.

« M. Arcand doit venir voir à quel point notre territoire est magnifique » Don Saganash Sr, maître-trappeur de la Nation crie de Waswanipi « Si le ministre réalise à quel point la Nation crie veut protéger cette forêt, alors il agira pour la sauver » Joseph Neeposh, ainé de la Nation crie de Waswanipi

En avril 2011, une équipe de Greenpeace venue d’Europe survole la Vallée de la Broadback alors que des activistes et des représentants de la Nation crie écrivent un gigantesque message en Cri et en français/anglais dans la dernière coupe à blanc au bout des chemins forestiers, aux frontières de cette dernière forêt intacte. La coupe est allée trop loin, il est temps que ça cesse!

« Il est temps que le ministre Arcand utilise de son leadership pour protéger la Vallée de la Broadback. Nous appuyons les revendications des Cris et demandons à ce qu’une grande aire protégée de plus de 10 000 km² soit crée pour sauver cette forêt d’une importance capitale pour la Nation crie, pour le Québec et pour la planète tout entière. » Nicolas Mainville, responsable de la campagne forêt chez Greenpeace lors du lancement du court-métrage hier à Québec

La Broadback, véritable test pour le Plan Nord de Charest

Les Cris et Greenpeace érigent une barricade

Refuge Boréal : rapport sur les dernières grandes forêts intactes du Québec

Thèmes