Nouvelle pub radio

Greenpeace donne une voix à la forêt

Actualité - 16 mars, 2007
D'ici à la fin de la campagne électorale québécoise, Greenpeace diffuse sur des stations de radio un court message publicitaire invitant les gens préoccupés par la surexploitation forestière à se faire entendre et à demander un moratoire de coupe en forêt boréale intacte.

Le Canada détient l’une des dernières forêts anciennes du monde.

On peut entendre au cours de cette publicité le témoignage d'une jeune femme qui veut parler de la protection de la forêt boréale, mais dont la voix se fait brutalement enterrer par de puissants bruits de scie mécanique.

C'est que les dernières grandes forêts intactes du Québec disparaissent à une rapidité alarmante. Pour cette raison Greenpeace demande aux partis politiques de prendre position pour un moratoire de coupe en forêt intacte. 

Avec un bilan de protection du territoire de moins de 5 %, le Québec est bien loin de la moyenne mondiale de près de 13 %. Greenpeace presse le gouvernement du Québec d'adopter un moratoire de coupe temporaire en forêt boréale intacte, le temps de se doter d'un véritable réseau d'aires protégées.Greenpeace demande qu'une science indépendante du gouvernement et de l'industrie soit établie pour déterminer ce qui doit être protégé avant de tout laisser à l'industrie. L'organisation propose également un fonds de dotation, provenant de fonds publics et privés, afin d'appuyer la protection de la forêt et la diversification des économies régionales qui dépendent de la mono-industrie forestière.

Thèmes